Image de couverture
image Comment déclarer ses impôts en micro-entreprise ?
Modifié le :
June 24, 2022
Publié le : 
April 27, 2022
Modifié le : 

Comment déclarer ses impôts en micro-entreprise ?

Chaque année, nous arrivons à la période fatidique de la déclaration d’impôts. Si ce n’est agréable pour personne, c’est bien parce que les formulaires sont un poil compliqués, surtout lorsque ta principale source de revenus n’est pas salariée.

C’est pourquoi on t’a concocté ce guide pour bien déclarer tes revenus de micro-entrepreneur dans le cadre de la déclaration annuelle des impôts. Types de micro-entreprise, versement libératoire ou non, montant de CA à déclarer... On te dit tout, suis le guide !

Sommaire :

1. Les impôts en micro-entreprise, comment ça fonctionne ?

2. Quand faut-il faire sa déclaration annuelle de revenus en freelance ?

3. Comment faire sa déclaration annuelle de revenus en freelance ?

a. Choisir le bon régime fiscal

b. Déclarer tes revenus freelance au bon endroit

c. Déclarer ton chiffre d’affaires de l’année précédente

4. J’ai opté pour le versement libératoire en micro-entreprise, ça change quoi ?

Les impôts en micro-entreprise, comment ça fonctionne ?

Commençons par un petit rappel du fonctionnement de l’impôt sur le revenu pour les micro-entrepreneurs. S’il s’agit de ta première année d’activité en freelance, ou même de ta toute première déclaration de revenus, c’est une étape indispensable.

Les micro-entrepreneurs sont soumis à l’impôt sur le revenu comme le commun des mortels en France. Lorsque tu crées ta micro-entreprise (ou en la modifiant plus tard sous conditions), il t’est demandé de choisir entre deux régimes d’imposition sur le revenu :

  • Le régime micro-fiscal : c’est le régime classique appliqué automatiquement. Tes revenus sont alors imposés si tu exerces une activité commerciale, industrielle ou commerciale (micro-BIC) ou une activité libérale (micro-BNC).
    L’administration applique ensuite un abattement forfaitaire pour minimiser tes charges professionnelles (que tu ne peux pas déduire). Il est de 71% de ton CA pour une activité d’achat-revente ou de fourniture de logement, de 50% de ton CA pour les autres activités BIC et de 34% de ton CA pour les BNC. Si tu cumules deux types d’activité en micro-entreprise, tu bénéficieras de deux abattements fiscaux bien distincts.
  • Le versement libératoire : uniquement accessible en demandant l’option auprès de l’Urssaf. Cette option soumise à un certain seuil de chiffre d’affaires te permet de payer tes impôts sur le revenu en même temps que tes cotisations sociales, chaque mois ou trimestre. Le taux d’imposition est alors fixe : 1% de ton CA en achat-revente, 1,7% en prestation de services ou 2,2% pour les titulaires de BNC.

Quand faut-il faire sa déclaration annuelle de revenus en freelance ?

Que tu aies opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu ou non, tu dois obligatoirement effectuer une déclaration annuelle de revenus en micro-entreprise. C’est la fameuse déclaration d’impôt que tous les Français remplissent au même moment. Et même si tu as un statut d’auto-entrepreneur, la déclaration de tes revenus freelance se fera sur le même formulaire en ligne que tout le monde.

En 2022, sache que la déclaration d’impôt est ouverte depuis le 7 avril. Plusieurs dates limites sont fixées selon ta zone :

  • Jusqu’au 24 mai à minuit pour les départements 01 à 19 ;
  • Jusqu’au 31 mai à minuit pour les départements 20 à 54 ;
  • Jusqu’au 8 juin à minuit pour les départements 55 à 974/976.

On te conseille d’ailleurs de ne pas attendre le dernier moment pour le faire.

Comment faire sa déclaration annuelle de revenus en freelance ?

Allez, c’est parti pour l’une des démarches administratives les plus redoutées ! Pas de panique, tu verras que c’est en réalité très rapide, et ça l’est encore plus si tu suis ton chiffre d’affaires de très près en micro-entreprise. Pour déclarer tes revenus d’auto-entrepreneur, ça se passe comme ceci :

  • Rendez-vous dans ton espace particulier (et non sur ton espace professionnel) sur le site des impôts. Si tu n’as pas encore d’espace ni de n° fiscal, c’est le moment de créer ton compte, il te suivra toute ta vie. Attention, la création d’un compte ou d’un n° fiscal peut prendre un peu de temps.
Déclarer impots en freelance
  • Rendez-vous ensuite sur l’onglet “Déclarerpuis sur “Accéder à la déclaration en ligne”. Suis les quelques étapes jusqu’à arriver au formulaire de déclaration de revenus.
Déclarer impôts micro-entreprise

Choisir le bon régime fiscal

Si tu as opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu, tu dois cocher la case “micro-entrepreneur ayant opté pour le versement libératoire” (1). Tu peux maintenant sauter au chapitre suivant de ce billet, puisque ta déclaration d’impôts est un peu différente des autres auto-entrepreneurs.

Si tu es en régime micro-fiscal classique, tu devras choisir entre deux types de revenus : les “revenus industriels et commerciaux professionnels” (2) et les “revenus non commerciaux professionnels” (3). Tout dépend de la nature de ton activité freelance. Si tu es prestataire de services, c’est la case BNC.

Déclaration impôts freeelance

Déclarer tes revenus freelance au bon endroit

Si tu as bien coché l’une de ces cases (hors versement libératoire), le formulaire 2042 C PRO s’intégrera automatiquement à ta déclaration. C’est le formulaire qui permet aux indépendants de valider ou déclarer le montant de leurs revenus non salariés.

  • Si tu déclares une activité commerciale ou industrielle, et que tu as coché la case “revenus industriels et commerciaux professionnels” : tu devras remplir les cases 5KO et/ou 5KP en fonction de la nature de tes revenus. N’oublie pas d’indiquer la durée de ton activité sur l’année dans la case 5DB.
Déclaration impôts micro-entreprise
  • Si tu déclares une activité de prestation de services ou une activité libérale, et que tu as coché la case “revenus non commerciaux professionnels” : tu devras remplir la case 5HQ. N’oublie pas d’indiquer la durée de ton activité sur l’année dans la case 5XI.
Impôts sur le revenu freelance

Ces cases sont donc celles qui te concernent pour déclarer tes revenus d’auto-entrepreneur. Attention, si tu perçois d’autres types de revenus en dehors de ta micro-entreprise, il ne faudra pas oublier de les déclarer.

Déclarer ton chiffre d’affaires de l’année précédente

On en profite pour faire un petit point sur le chiffre d’affaires à déclarer aux impôts. Si tu es assujetti.e à la TVA, c’est bien ton chiffre d’affaires HT que tu dois déclarer. Si tu es exonéré de TVA, alors c’est ton chiffre d’affaires classique (qui est déjà HT).

D’autre part, tu ne dois déclarer que le chiffre d’affaires encaissé. Tout comme pour tes déclarations auprès de l’Urssaf, seuls les encaissements réels sont pris en compte, et non d’éventuelles factures éditées en décembre mais réglées par tes clients en janvier.

Un outil comme Freebe t’aidera à suivre précisément ton chiffre d’affaires encaissé au fil des mois. Il t’évitera de paniquer au moment de ta déclaration d’impôts ou de devoir ressortir toutes tes factures et relevés bancaires de l’année. Sache que tu peux aussi obtenir le détail de tes déclarations de CA de l’année directement auprès de l’Urssaf.

J’ai opté pour le versement libératoire en micro-entreprise, ça change quoi ?

Si tu as opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu en micro-entreprise, tu as donc coché la case “micro-entrepreneur ayant opté pour le versement libératoire” au début de ta déclaration. Dans ce cas de figure, tu as déjà réglé tes impôts en même temps que tes cotisations sociales chaque mois ou chaque trimestre.

En revanche, tu devras quand même transmettre une déclaration de revenus à l’administration, mais tu ne paieras rien de plus (sauf si tu as perçu des revenus en dehors de ta micro-entreprise).

  • Si tu exerces une activité d’achat-revente, tu devras remplir la case 5TA avec ton chiffre d’affaires HT de l’année.
  • Si tu exerces une activité de services et locations meublées, tu devras remplir la case 5TB avec ton chiffre d’affaires HT de l’année.
  • Si tu exerces une activité libérale ou de prestation de services, tu devras remplir la case 5TE avec ton chiffre d’affaires HT de l’année.

Attention, si tu as bénéficié d’exonération de cotisations sociales en raison de la crise du Covid, tu devras indiquer la part de ton CA concernée dans les cases du dessous.

Impôts sur le revenu

Et voilà, ce sont les quelques étapes à remplir pour déclarer tes revenus d’auto-entrepreneur ! N’oublie pas de déclarer tout autre type de revenus que tu as pu percevoir ou en fonction de ta situation fiscale. Tu pourras ensuite valider ta déclaration et recevoir plus tard ton avis d’imposition. Tu vois, ce n’est pas si compliqué finalement ! 😎

Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

🏛 Que faut-il déclarer aux impôts en micro-entreprise ?

En tant que micro-entrepreneur, et quelle que soit la nature de ton activité, tu dois déclarer ton chiffre d’affaires de l’année précédente, au même titre que tes revenus salariés si tu en as. Veille à bien sélectionner le type de revenus BIC ou BNC auprès des impôts.

📝 Comment faire ma déclaration de revenus en freelance ?

Pour déclarer tes revenus aux impôts en freelance, tu dois te rendre dans ton espace particulier sur le site des impôts et indiquer à l’administration que tes revenus déclarés sont BIC ou BNC, ou bien si tu as opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu.

💰 Quel est le montant de chiffre d’affaires à déclarer en freelance ?

En micro-entreprise, c’est ton chiffre d’affaires HT (sans la TVA) qui doit être déclaré aux impôts au moment de la déclaration annuelle de revenus. D’ailleurs, tu ne dois déclarer que ce qui a été bien encaissé sur l’année précédente.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me