image Créateurs de contenus : comment fixer ses prix et facturer ?
Publié le : 
6/7/2021

Créateurs de contenus : comment fixer ses prix et facturer ?

La création de contenus sponsorisés et le marketing d’influence sont des compétences à part entière qui méritent rémunération, au même titre que tous les entrepreneurs et freelances. Si c’est intégré par la plupart des marques, il reste très compliqué de fixer ses tarifs quand on devient influenceur.

En effet, si la rémunération d’un créateur de contenus peut prendre plusieurs formes, elle dépend surtout de l’engagement des abonnés et du budget de la marque. Si tu as toi-même du mal à déterminer tes prix en tant que créateur ou créatrice de contenus, on t’explique aujourd’hui tout ce que tu dois prendre en compte dans tes tarifs.

Sommaire :

1. Comment fixer ses tarifs dans le marketing d’influence ?

a. Prendre en compte tous les critères du partenariat

b. Calculer le prix d’un partenariat de marque

2. Comment facturer quand on est influenceur ou créateur de contenus ?

a. Être clair et transparent dès le début de la collaboration

b. Choisir la bonne méthode de facturation

c. Établir une facture en bonne et due forme

Comment fixer ses tarifs dans le marketing d’influence ?

Il est souvent difficile d’estimer correctement le prix d’un partenariat sponsorisé. Ce dernier repose en effet sur de nombreux critères, notamment ta notoriété en tant que créateur de contenu, ainsi que l’engagement de ta communauté.

Il n’existe ainsi pas vraiment de méthode universelle pour calculer tes tarifs d’influenceur. On va donc plutôt te donner tous les critères importants à prendre en compte, ainsi que certaines méthodes de facturation plus ou moins répandues dans le milieu.

Prendre en compte tous les critères du partenariat

·  La taille et l’engagement de ta communauté : sans surprise, c’est la donnée la plus importante à prendre en compte dans ta rémunération d’influenceur. Plus ta communauté sera importante, active et engagée envers tes contenus, plus le partenariat a de chances d’être rentable pour la marque avec laquelle tu travailles.

Et c’est surtout le taux d’engagement de tes abonnés qui est observé à la loupe. Sur Instagram par exemple, un créateur de contenu avec une communauté de 20K abonnés et 3 000 likes par post sera plus influent qu’un autre avec 30K abonnés et 1000 likes par publication, même s’il a moins d’abonnés. On te conseille donc de toujours garder un œil sur ton taux d’engagement pour faire valoir la force de ton marketing d’influence dans tes négociations de contrats.

·  Le type de produit ou service sponsorisé : dans le marketing d’influence, tous les secteurs ne fonctionnent pas de la même manière, et ne sont pas prêts à investir les mêmes montants. On note par exemple que les secteurs de la beauté ou de la mode, plus concurrentiels, rémunèrent généralement mieux que le gaming ou la technologie.

Au-delà du secteur d’activité de ton client, il faut aussi prendre en compte le coût du produit ou du service à sponsoriser. En effet, mettre en avant un produit très cher peut justifier un tarif plus élevé, puisque tu mets à disposition de la marque un plus fort pouvoir d’achat via tes abonnés.

·  Le réseau social sur lequel tu postes : le choix de la plateforme sur laquelle tu crées du contenu est également primordial. On ne remarque pas le même engagement de la part des abonnés sur Youtube, Instagram, Snapchat ou encore Twitter et TikTok.

Si c’est Youtube qui remporte la palme du réseau le mieux rémunéré (entre 500 et 1000€ minimum par vidéo pour un compte à 50K), Instagram le suit de près (jusqu’à 500€ par post pour un compte à 50K) en ayant un taux d’engagement plus important. Et plus ta communauté sera importante, plus ton tarif va grimper, allant jusqu’à plus de 5000€ pour une vidéo Youtube sur un compte à 500K abonnés.

·  Les droits d’utilisation de tes contenus : si ton client souhaite réutiliser tes productions ultérieurement, pour une campagne ou ses propres réseaux sociaux. Les droits d’utilisation de tes contenus doivent être proprement cédés contre une rémunération adéquate. Il en est de même si ton client te demande de t’engager sur une clause d’exclusivité (pour ne pas travailler avec l’un de ses concurrents).

·  Tes charges professionnelles : enfin, comme toutes les entreprises, tu dois t’assurer d’être rentable par rapport à tes frais professionnels. C’est notamment le cas si tu t’entoures de prestataires pour réaliser tes contenus (photographe, vidéaste, monteur.se, etc.), ou bien si le partenariat d’influence implique un déplacement. Tes tarifs d’influenceur devront naturellement couvrir ces frais.

Calculer le prix d’un partenariat de marque

Comme dit précédemment, il n’y a pas vraiment de méthode universelle et applicable à tous les partenariats d’influence. Les prix varient énormément d’un créateur de contenu à l’autre, et également en fonction du budget de la marque qui fait appel à toi. Un client qui te propose un partenariat arrivera généralement avec un budget déjà défini pour te rémunérer.

En effet, si la marque travaille avec des créateurs de contenus de manière habituelle, il est fort probable qu’elle connaisse déjà très bien les prix pratiqués sur le marché. Cela dit, veille tout de même à ce que la proposition soit cohérente avec tous les critères énoncés plus haut, et notamment en fonction des bénéfices que la marque peut clairement tirer de votre collaboration. Et c’est avant tout l’expérience qui te permettra d’accepter des contrats de partenariat rémunérés à ta juste valeur et en fonction de la puissance de ta communauté.

Comment facturer quand on est influenceur ou créateur de contenus ?

Être clair et transparent dès le début de la collaboration

En tant que créateur de contenus, une marque peut te proposer plusieurs types de rémunération et avantages en nature. Cela dit, tu restes tout de même le ou la seule à décider de la meilleure manière de rémunérer ton travail (en argent ou via un produit gratuit ou une invitation par exemple).

Il est donc important de préciser la nature de la contrepartie ou de la rémunération dès le début de la collaboration avec ton client. On te conseille donc de bien passer par l’étape du devis ou du contrat pour que les choses soient claires et transparentes. Tu peux également être représenté.e par une agence pendant la négociation de tes contrats d’influence, comme c’est généralement le cas des top influenceurs.

Choisir la bonne méthode de facturation

Au-delà de la fixation de tes tarifs de créateur de contenus, sache qu’il existe plusieurs manières de facturer ton travail : 

·  Facturer par publication ou par contenu produit : c’est sans doute la méthode de facturation la plus simple et répandue dans le marketing d’influence. Tu factures donc en fonction du nombre de productions réalisées pour la marque : billets de blog, posts sur les réseaux sociaux, stories, vidéos, lives, etc.

·  Facturer par groupe de publications : lorsqu’une marque te propose de réaliser plusieurs contenus pour plusieurs réseaux sociaux. Dans ce cas-là, tu peux appliquer une facturation par contenu comme vu juste avant, ou proposer un « package de contenus sponsorisés » dont tu auras fixé le tarif au préalable.

·  Facturer au coût par engagement : ici, le montant de ta facture va dépendre du nombre de clics sur un lien, sur le bouton « swipe up » ou du nombre d’achats par exemple. C’est à toi de définir avec ton client quel comportement d’abonné déclenche une rémunération pour toi : un abonnement, un achat, une souscription à une version d’essai, l’utilisation d’un code promo, etc.

Établir une facture en bonne et due forme

Enfin, et de manière logique, toutes tes collaborations doivent être suivies par l’envoi de ta facture, même si la marque avec laquelle tu collabores a déjà accepté un premier devis. Tu peux d’ailleurs utiliser un logiciel de facturation pour te simplifier la vie et garder une trace de toutes tes transactions en permanence. Freebe.me te permet notamment de pré-enregistrer tes prestations pour éditer des factures en quelques clics seulement. Ça peut être très pratique si tu proposes des packages de contenus en tant qu’influenceur.se.

Tu l’auras compris, fixer ses tarifs en tant qu’influenceur ou créateur de contenus n’est pas une chose aisée. Le plus important est de bien connaître les points forts de ton profil d’influenceur et de ta communauté, pour les valoriser au moment de transmettre tes tarifs ou ton devis.


Thème :
Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

📍 Quels critères prendre en compte pour fixer ses tarifs d’influenceur ?

Pour fixer tes tarifs d’influenceur, les critères importants sont la taille et l’engagement de ta communauté, le type de produit ou encore le réseau social.

📱 Comment calculer les prix d’un créateur de contenus ?

Il n’existe pas de méthode universelle pour fixer ses tarifs dans le marketing d’influence, tout dépend de ta communauté et du budget de ton client.

📑 Comment facturer quand on est créateur de contenus ?

Tu peux facturer par publication sponsorisée, par groupes de contenus créés pour plusieurs réseaux sociaux ou encore au coût par engagement.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me