Image de couverture
image Tout savoir sur l’affacturage pour renforcer ta trésorerie
Modifié le :
August 17, 2022
Publié le : 
August 17, 2022
Modifié le : 

Tout savoir sur l’affacturage pour renforcer ta trésorerie

Malgré toutes les précautions pour sécuriser ses missions, il peut arriver qu’une facture ne soit pas réglée par un client. Si une grande entreprise peut s’en sortir malgré tout, les choses se corsent en freelance. Un client qui ne règle pas ou prend du retard, c’est un impact direct sur ta rémunération de freelance.

Heureusement, il existe des recours pour se protéger face aux impayés et retards de paiements en micro-entreprise. Devis conforme, contrat, acompte, procédure de recouvrement en dernier recours, etc. Au milieu de toutes ces solutions, on retrouve l’affacturage, une pratique peu répandue dans le milieu des freelances.

Aujourd’hui, on t’explique tout ce que tu dois savoir sur ce mode de facturation, un moyen de financement efficace pour renforcer ta trésorerie de micro-entrepreneur.

Sommaire :

1. Qu’est-ce que l’affacturage ?

2. Qui peut faire de l’affacturage ?

3. Quels sont les avantages de l’affacturage ?

4. Comment mettre en place l’affacturage en micro-entreprise ?

Qu’est-ce que l’affacturage ?

L’affacturage est un moyen de paiement te permettant d’obtenir une avance de trésorerie à court terme. La démarche consiste à céder tes factures émises à une société d’affacturage chargée de les recouvrir. L’organisme avec qui tu signes un contrat d’affacturage (aussi appelé factor) procède au règlement de tes factures (appelées alors créances) sur ton compte bancaire de micro-entreprise. Il s’occupera ensuite de leur recouvrement auprès de tes clients professionnels.

Au-delà de régler tes créances clients, le factor assume pleinement le risque d’impayé potentiel. Si ton client finit par régler en retard, ou pas ne jamais régler la facture, ta trésorerie en micro-entreprise ne sera alors pas impactée. Dans certains contrats d’affacturage, il est aussi possible que le factor assure la gestion des créances concernées, et notamment des relances clients.

La société d’affacturage doit également y trouver son compte. En règle générale, elle prendra donc un pourcentage fixe prélevé sur le montant des factures émises. Et en tant que micro-entrepreneur.e, tu n’es pas obligé.e de céder toutes tes factures à ton factor. Libre à toi de le faire uniquement pour une grosse somme, ou encore un client que tu connais pas encore suffisamment bien.

Qui peut faire de l’affacturage ?

Si l’affacturage peut être une excellente solution face aux impayés des clients, tout le monde ne peut pas y recourir. La méthode est en effet uniquement réservée aux échanges BtoB (donc entre professionnels) et aux factures comportant un délai de paiement. Si tu travailles avec des clients particuliers, tu ne pourras pas passer par ton factor pour obtenir le paiement de ta facture.

Tu ne pourras pas non plus recourir à l’affacturage pour le paiement d’une facture d’acompte. Tu n’as de toute façon plus besoin de demander un acompte si la totalité de ta facture est prise en charge par ta société d’affacturage.

Enfin, sache que toutes les entreprises te proposant de mettre en place l’affacturage étudieront d’abord ton dossier avec soin. Tu t’en doutes, elles doivent pouvoir mesurer le risque d’impayé lié à ta clientèle, ainsi que la stabilité de ton activité freelance. Des informations te seront demandées sur tes clients habituels et tes encours de factures.

Quels sont les avantages de l’affacturage ?

Tu l’auras compris, l’affacturage est donc un bon moyen d’obtenir rapidement de la trésorerie. Plus de délai de paiement à 30 jours (ou 60 pour les grandes entreprises). Selon les conditions de ton contrat, le factor peut régler tes créances clients dans un délai de 14 à 48 heures.

C’est d’autant plus avantageux si tu vends ton temps en tant que freelance, et notamment sur des missions longues où les paiements peuvent s’étaler sur des mois. L’affacturage te permet alors de te rémunérer plus rapidement, mais aussi de pouvoir réaliser des investissements pour ton activité freelance.

L’affacturage, c’est également moins de risque d’impayés et de procédures de recouvrement. Ces dernières peuvent d’ailleurs être très longues et pas toujours pertinentes pour une micro-entreprise. Ici, plus d’anxiété liée au paiement de tes factures. Le factor se charge d’effectuer les relances et de gérer les contentieux.

Comment mettre en place l’affacturage en micro-entreprise ?

La première étape consiste bien sûr à prendre contact avec une société proposant de l’affacturage. La plupart des banques traditionnelles disposent de ce service, mais tu pourras également trouver des entreprises non bancaires et spécialisées dans le domaine.

Une fois l’analyse de ton activité freelance validée par le factor, ce dernier te proposera donc de signer un contrat d’affacturage. Factures concernées, critères d’acceptation de tes clients, documents à fournir, délais et tarifs, modalités de paiement… Prends bien soin d’étudier les modalités de chaque société, toutes ne te proposeront pas le même type de contrat ni les mêmes garanties.

Il te suffira alors de fournir au factor les factures concernées, ou encore les délais de paiement accordés à tes clients. Tu devras d’ailleurs leur indiquer de régler directement auprès de la société d’affacturage.

Tu sais désormais en quoi consiste l’affacturage et pourquoi ce procédé peut être bénéfique pour ta micro-entreprise. Sache que la signature d’un contrat d’affacturage peut s’avérer complexe en freelance, et notamment en raison de tes revenus parfois instables. N’hésite donc pas à contacter plusieurs factors et à fournir un maximum d’informations sur ta facturation et la gestion de ton activité.

Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

📝 Qu’est-ce que l’affacturage ?

L’affacturage est une méthode de facturation permettant de débloquer rapidement de la trésorerie. Ce ne sont plus tes clients qui te paient, mais une société d’affacturage (ou factor) chargée de procéder au recouvrement de tes créances par la suite.

🏛 Peut-on faire de l’affacturage en micro-entreprise ?

Tu peux tout à fait mettre en place l’affacturage dans ton activité en tant qu’auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur. Cependant, tu ne pourras le faire qu’avec des clients professionnels (publics ou privés) et uniquement pour des factures avec délais de paiement.

💰 Pourquoi faire de l’affacturage en tant qu’auto-entrepreneur ?

Si tu as déjà dû faire face à des impayés et retards de paiements en freelance, l’affacturage peut être une bonne solution pour réduire les risques. En cas de mission longue chez un client, cela te permettra de booster ta trésorerie et de te rémunérer sans attendre la fin de ton contrat.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me