image Apport d'affaires en freelance : comment ça marche ?
Publié le : 
9/15/2021
Modifié le : 

Apport d'affaires en freelance : comment ça marche ?

Tu es débordé.e en micro-entreprise et contraint.e de refuser des opportunités ? Sache que tu peux recommander un collègue freelance ou une entreprise à un prospect, et rentabiliser la mise en relation. Accompagner un client vers un autre prestataire, c’est lui apporter une opportunité (rémunérée) sur un plateau. S’il est tout à fait possible de le faire pour rendre service, l’apport d’affaires est aussi un moyen de générer des revenus en freelance.

Aujourd’hui, on te parle donc de l’apport d’affaires entre freelances, cette pratique qui reste parfois tabou. On en profite pour te donner quelques conseils si tu rencontres ce type de situation, ou si tu souhaites te lancer dans l’apport d’affaires en tant que freelance

Sommaire :

1. Être apporteur d’affaires en freelance, c’est quoi ?

2. Comment réussir ses apports d’affaires en freelance ?

a. Travailler avec des partenaires de confiance

b. Proposer le bon prestataire au bon client

c. Formaliser officiellement tes apports d’affaires

d. Bien suivre tes contrats d’apports d’affaires

Être apporteur d’affaires en freelance, c’est quoi ?

Un apporteur d’affaires met en relation un prospect avec un prestataire ou une entreprise capable de répondre à son besoin. En contrepartie, il perçoit généralement une commission sur le chiffre d’affaires généré, payée par le prestataire. Un indépendant qui fait de l’apport d’affaires son activité principale travaille donc avec son réseau de partenaires, et démarche des clients potentiels pour eux.

L’apport d’affaires peut être très avantageux aussi bien pour le freelance qui amène l’opportunité que pour le professionnel qui la prend. Si la mission n’aboutit pas, personne ne devra rien à personne. Si un devis est signé, tout le monde y trouvera son compte, ainsi que le client. C’est un peu le même principe que les revenus générés par l’affiliation en freelance.

Sache que tu peux toi aussi être apporteur.se d’affaires rien qu’en recommandant un pote freelance qualifié ou une agence à un prospect. Lorsque ton activité décolle et que ton agenda ne désemplit pas, tu peux très bien choisir de recommander l’un de tes pairs à ton prospect plutôt que de refuser sa demande.

Comment réussir ses apports d’affaires en freelance ?

Apporter une affaire à une entreprise ou un freelance peut parfois mettre mal à l’aise voire entrainer certains conflits. Il vaut mieux faire preuve d’une bonne communication entre toutes les parties : toi, le prestataire recommandé et bien sûr, le client.

Travailler avec des partenaires de confiance

La confiance est la première chose indispensable dans un apport d’affaires entre freelances, et sans doute la plus importante. Conseiller un ami freelance qui manque de professionnalisme ou d’expertise risquerait d’entraver ta réputation. Même si ton geste peut partir d’une bonne intention lorsque tu souhaites aider un.e pair.e freelance, la satisfaction du client reste indispensable. Ainsi, il vaut mieux être certain.e de la qualité du travail du freelance recommandé.

Tu dois également t’assurer que les partenaires à qui tu apportes des opportunités honoreront leur part du marché. Lorsque l’apport d’affaires se conclut par une mission, et donc une facture, il est normal de recevoir ta contrepartie. Eh oui, sans toi, il n’y a pas de prestations.

Proposer le bon prestataire au bon client

Si tu dois pouvoir faire confiance à tes partenaires, sache que le prospect te fait confiance lui aussi. Il recherche la bonne personne, avec les bonnes compétences, qui pourra l’aider dans sa problématique. Un apport d’affaires n’est pas seulement une manière de générer du chiffre d’affaires en freelance, sauf lorsqu’il est pratiqué de manière abusive envers le client.

Il s’agit principalement de faire matcher le bon client et le bon prestataire, qu’il s’agisse d’un autre freelance, d’une entreprise ou d’une agence. Assure-toi donc que tes recommandations sont bien fondées. Pour cela, tu peux engager un premier échange avec le prospect, en le questionnant sur ses besoins et ses attentes. Ça te permettra de définir la bonne personne à recommander, et de passer la main en bonne et due forme.

Formaliser officiellement tes apports d’affaires

Tu l’auras compris : la transparence est de mise dans un apport d’affaires entre partenaires. Même s’il s’agit d’un ami freelance ou d’un pote CEO d’une agence, il convient de fixer un cadre clair à votre partenariat. Objectif : formaliser officiellement l’apport d’affaires pour sécuriser la situation de tout le monde. Il ne faudrait pas qu’une opportunité d’affaires se transforme en conflit relationnel entre toi et tes partenaires.

Assure-toi que tout le monde est d’accord sur :

·  Le montant de ta rémunération : pourcentage de chiffre d’affaires réalisé, rétribution fixe, forfait, etc.

·  La durée du contrat ou la fréquence de ta rémunération, notamment en cas de mission longue.

·  Le moment où tu recevras ta rémunération : à la validation du devis, à la facturation finale ou en cours de mission, après l’encaissement, etc.

Sache que tu peux très bien formaliser tout ça sous forme de contrat écrit d’apport d’affaires, un écrit vaut toujours mieux que de simples échanges. C’est un document à valeur juridique qui engage toutes les parties à tenir leurs responsabilités.

Bien suivre tes contrats d’apports d’affaires

Si tu deviens régulièrement apporteur.se d’affaires, on te conseille de bien suivre tes collaborations. Équipe-toi d’un outil d’organisation pour suivre les prospects concernés et tes partenaires. C’est aussi une bonne manière de garder un œil sur les projets en cours chez tes partenaires. Une fois que le contrat démarre, tu ne fais théoriquement plus partie de la relation prestataire-client. Cependant, tu dois quand même être au fait des commissions que tu perçois et du bon déroulé des projets qui se réalisent grâce à toi.

Te voilà paré.e à formaliser tes apports d’affaires, qu’il s’agisse d’un événement ponctuel ou d’une véritable activité en micro-entreprise. Dans tous les cas, ça fait de toi un business developper freelance, même si c’est juste pour rendre service à tes prospects et partenaires✌


Thème :
Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

🔎 Qu’est-ce qu’un apporteur d’affaires en freelance ?

Un apporteur d’affaires est généralement un indépendant qui met en relation un prospect qualifié avec le bon prestataire. L’apport d’affaires peut être son activité principale ou secondaire.

💰 Peut-on percevoir une commission sur ces recommandations en freelance ?

Oui, il est tout à fait possible de percevoir une rémunération sur les contrats que tu apportes à un partenaire freelance ou une entreprise : commission sur chiffre d’affaires, forfait, rétribution fixe, etc.

📄 Comment officialiser un apport d’affaires en freelance ?

En freelance, il vaut mieux contractualiser les affaires que tu apportes à tes partenaires avec un écrit. Un contrat d’apport d’affaires clarifie les conditions de ta rémunération et les engagements de chacun.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me