image Quels financements possibles en micro-entreprise ?
Publié le : 
12/18/2020
Modifié le : 

Quels financements possibles en micro-entreprise ?

De nombreuses aides et possibilités de financement sont accessibles aux auto-entrepreneurs. Que ce soit pour alléger tes charges au lancement de ton activité, pour financer l’achat de matériel ou compléter tes revenus, tu peux bénéficier de pas mal de coups de pouce en tant que freelance.

Voici notre petit guide des aides et des financements pour ta micro-entreprise en attendant que ton chiffre d’affaires décolle !

Sommaire :

1. Quelles sont les aides à la création d’une micro-entreprise ?

a. Le dispositif d’ACRE

b. Les aides pour les demandeurs d’emploi

c. Les autres types de financement en micro-entreprise

2. Quels financements possibles quand on est freelance ?

a. La prime d’activité

b. Les aides et subventions régionales ou nationales

Quelles sont les aides à la création d’une micro-entreprise ?

Le dispositif d’ACRE

Depuis le 1er janvier 2020, l’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise (l’ACRE) est revenue sous une nouvelle formule. Désormais, lorsque tu crées ta micro-entreprise, tu peux obtenir une exonération partielle de tes charges sociales pendant ta première année d’activité. Il te faudra en faire la demande auprès de l’URSSAF dans les 45 jours suivant ta demande de création d’auto-entreprise.

Cet allègement te permet de bénéficier d’un taux de cotisation diminué de 50% qui se calcule en fonction de ton chiffre d’affaires. Il sera à hauteur de 11% en prestations de services et en profession libérale, et de 6,4% pour les activités de vente de marchandises.

Les aides pour les demandeurs d’emploi

Si tu décides de créer ta micro-entreprise tout en étant demandeur d’emploi, tu peux continuer de percevoir tes allocations de chômage sous certaines conditions. En fonction de ton chiffre d’affaires mensuel, l’ARE peut compléter tes revenus de freelance le temps que ton activité se développe. Si tu percevais déjà l’allocation chômage, tu devras simplement continuer de déclarer tes revenus sur le site de Pôle Emploi. Dans le cas contraire, il te faudra leur soumettre un dossier de demande.

Il est aussi possible que tu aies besoin de réaliser certains investissements nécessaires au lancement de ton activité indépendante. Dans ce cas, tu peux choisir de toucher tes allocations chômage sous la forme d’un capital de démarrage, plutôt que tous les mois. Ce dispositif appelé ARCE se demande auprès de Pôle Emploi pour percevoir la totalité des droits restants en deux fois, une partie au moment de la création de ta micro-entreprise et l’autre 6 mois après.

Les autres types de financement en micro-entreprise

Le statut d’auto-entrepreneur te permet aussi de bénéficier d’autres exonérations destinées à booster ta trésorerie, en particulier au début de ton activité. Il s’agit de :

·  L’exonération automatique de la cotisation foncière des entreprises (la CFE) lors de ta 1ère année en micro-entreprise.

·  L’exonération de la TVA jusqu’à un certain seuil de chiffre d’affaires. Tu ne factures donc pas la TVA, et ne la paies pas non plus en-dessous du plafond autorisé (attention à la date de création de ta micro-entreprise car ce plafond est proratisé).

·  L’exonération partielle ou totale de tes impôts sur le revenu si tu exerces dans une zone rurale ou prioritaire (ZFU, BER, ZUS, etc.), et pour une durée de 5 ans maximum.

·  Le dispositif NACRE, un accompagnement pour la création d’entreprise accessible en devenant micro-entrepreneur et sous certaines conditions. Il te permet notamment d’obtenir un prêt d’honneur allant jusqu’à 8 000€. La demande est à effectuer auprès de la CDC de ta région.

Si tu es en situation de handicap et inscrit à Pôle Emploi, il existe une aide supplémentaire visant à t’accompagner dans le lancement de ton activité. Il s’agit de l’AGEFIPH qui peut également financer le démarrage de ta micro-entreprise à hauteur de 5 000€. La demande doit être faite auprès de la délégation Agefiph de ta région.

Quels financements possibles quand on est freelance ?

En dehors de ces aides et exonérations qui sont soit automatiques soit accessibles en fonction de ta situation, il existe d’autres coups de main auxquels on ne pense pas forcément quand on devient auto-entrepreneur !

La prime d’activité

En tant que freelance, tu es tout à fait éligible à la prime d’activité si tu remplis les conditions de cette prestation sociale. Elle est délivrée par la CAF de ton département et te permet de compléter tes revenus mensuels en fonction de ton chiffre d’affaires. Le calcul de la prime d’activité se base sur une déclaration trimestrielle de tes ressources et diffère selon la nature de ta micro-entreprise. La prime d’activité est d’ailleurs tout à fait cumulable avec les APL en auto-entreprise si tu en bénéficies déjà.

Les aides et subventions régionales ou nationales

En fonction de ton lieu de résidence, tu peux solliciter certaines subventions pour financer les besoins de ta micro-entreprise à tout moment. Ces aides peuvent être accordées par ton Conseil régional, ton département ou d’autres acteurs économiques autour de toi. Pour connaître les aides disponibles et accessibles à ton statut, il te faut contacter les organismes en question, mais tu peux déjà consulter le catalogue en ligne sur aide-entreprise.fr.

Comme tu peux le voir, le statut de micro-entrepreneur est particulièrement avantageux en matière d’exonérations ou de possibilités de financement. En plus des aides systématiques au moment de ton lancement, tu pourras solliciter d’autres organismes qui t’aideront à financer tes besoins d’investissements.


Thème :
Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

🚀 Quelles aides au lancement de ma micro-entreprise ?

Tu peux bénéficier d’une exonération partielle de tes cotisations sociales avec l’ACRE, et du maintien des allocations chômage avec l’ARE.

👌 Quelles exonérations pour les auto-entrepreneurs ?

En freelance, tu es automatiquement exonéré de la CFE la 1ère année et de la TVA sous un seuil de chiffre d’affaires, ainsi que de l’IR sous conditions.

💰 Comment obtenir des financements pour ma micro-entreprise ?

Des subventions régionales sont possibles pour financer des investissements en freelance, en plus de la prime d’activité.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me