Image de couverture
image 10 éléments indispensables d’un bon brief client
Publié le : 
February 28, 2022
Modifié le : 

10 éléments indispensables d’un bon brief client

Lorsque tu accueilles un nouveau client en tant que freelance, le bon démarrage de ta mission est primordial pour assurer son déroulé. Le brief est alors une des premières étapes à ne pas négliger pour travailler dans de bonnes conditions et satisfaire ton client. Et ce, pour un nouveau client régulier comme pour un projet ponctuel.

Si le brief client est souvent qualifié de “brief créatif” pour les graphistes et tous les autres métiers freelances créatifs, il est bel et bien nécessaire pour toutes les natures d’activité. Eh oui, comment bien encadrer ta mission de freelance si tu manques d’informations ?
Si tu ne sais pas exactement quelles questions poser à tout nouveau client, on te propose aujourd’hui 10 éléments indispensables pour constituer un bon brief client en freelance !

Sommaire :

1. Pourquoi as-tu besoin d’un brief en freelance ?

2. Que demander à un client pour lancer une nouvelle mission ?

a. Comprendre qui est ton client

b. Analyser l’environnement de ton client

c. Analyser la cible de ton client

d. Clarifier les besoins précis de ton client

e. Préciser les objectifs et attentes de ta mission freelance

f. Préciser tous les livrables attendus

g. Demander toutes les contraintes techniques de ton client

h. Clarifier les deadlines de ta mission

i. Préciser le budget de ton client

j. Préciser le fonctionnement de la collaboration

Pourquoi as-tu besoin d’un brief en freelance ?

Avant d’aborder les points-clés d’un bon brief client en freelance, il faut bien comprendre les objectifs de ce document. D’ailleurs, ce n’est pas forcément un document écrit type “cahier des charges”, même si on te conseille vivement de mettre noir sur blanc les informations transmises par ton client. Le brief peut aussi être le résultat d’un échange de vive voix durant lequel tu poseras toutes les questions nécessaires au démarrage du projet de ton client.

Un brief de qualité te guidera tout au long de ta mission freelance, et limitera considérablement la marge d’erreur. Puisqu’il comporte les besoins détaillés et les contraintes de ton client, il est indispensable pour cadrer ton travail quel que soit ton métier. C’est aussi ce qui garantira la qualité de ta relation client. Eh oui, un brief mal formulé dès le départ, et donc un rendu inapproprié, c’est le début des problèmes en tant que freelance !

Bref, le brief est un peu le contrat d’engagement sur lequel repose la réussite de ta mission freelance, mais aussi la satisfaction de ton client. Attention, il ne remplace pour autant pas le devis qui, lui seul, a un caractère juridique officiel.

Que demander à un client pour lancer une nouvelle mission ?

Comprendre qui est ton client

C’est bien sûr l’étape indispensable : savoir qui est ton client, ce qu’il vend et pourquoi. Dans la plupart des cas, cette information t’est donnée dès la prise de contact. Il est rare qu’un client se présente à un prestataire sans expliquer un minimum ce que fait son entreprise.

Cela dit, et sauf si tu es spécialisé.e dans un domaine d’activité particulier, il faut parfois creuser un peu plus et poser toutes tes questions pour bien comprendre le positionnement ou les valeurs d’un nouveau client. Eh oui, tous les professionnels d’un même secteur ne se ressemblent pas et ce serait dommage de passer à côté d’un élément essentiel ou de ce qui fait sa différence sur le marché.

Si nécessaire, n’hésite pas à lui en demander plus sur son histoire, des détails sur ses produits et services, son actu, ses chiffres clés, etc.

Analyser l’environnement de ton client

Ton client fait généralement appel à tes services de freelance pour un sujet bien défini, mais il est important de placer ta mission dans un contexte plus global. Si ton client ne te donne pas suffisamment d’informations, n’hésite pas à le questionner notamment sur ses principaux concurrents . Qui sont-ils ? Quelles sont leurs forces, leurs points faibles ? En quoi ton client se différencie-t-il d’eux ?

Pour un projet créatif en freelance, il est en effet souvent indispensable d’analyser la concurrence directe ou indirecte de ton client. Tu gagneras du temps si ton interlocuteur te donne lui-même les principales marques à analyser avant de passer à l’action.

Analyser la cible de ton client

Si tu travailles avec des clients professionnels, alors tu sais que ton travail se destine sans doute à d’autres personnes. Il s’agit ni plus ni moins de la cible de ton client. Et tu t’en doutes, tu dois la comprendre et déchiffrer ses besoins au même titre que ton client lui-même. À qui se destinent ses produits et services ? Quel est le profil de la cible ? Âge, centres d’intérêt, localisation, CSP, attentes, craintes, habitudes, etc.

Bref, n’hésite pas à poser un maximum de questions pertinentes pour comprendre le ou les personas de ton client et orienter ton travail de freelance dans la bonne direction.

Clarifier les besoins précis de ton client

On en vient maintenant au cœur de ta mission, puisqu’un bon brief doit bien évidemment préciser les contours du projet. Et ça commence notamment par comprendre les besoins de ton client. Parfois, un client rencontre une problématique sans avoir une idée précise de la solution exacte pour le résoudre (et c’est bien pour cela qu’il fait appel à un prestataire comme toi).

C’est à toi de le questionner sur le problème à régler, ce qui va aider à définir les livrables dont il a besoin. Si le besoin n’est pas clair ou pas suffisamment défini, tu peux alors accompagner ton client en lui proposant différentes alternatives.

Préciser les objectifs et attentes de ta mission freelance

Si tous les clients n’ont pas forcément une idée précise de leur projet, ils ont généralement tous des objectifs en tête. Pour travailler dans la bonne direction, tu dois bien évidemment faire le point sur les objectifs de ton client et ce qu’il attend de toi. C’est même le b-a ba de ta mission finalement : tout mettre en œuvre pour atteindre un ou plusieurs objectifs. Et ils peuvent être très variés :

  • Booster le trafic d’un site web ;
  • Développer les ventes d’un produit ou service ;
  • Accroître la visibilité d’une marque ;
  • Fidéliser une communauté ;
  • Etc.

En fonction des objectifs visés, ça passe aussi par un état des lieux de la situation actuelle. Lorsqu’on parle notamment en chiffres, ton client et toi devez être en capacité de mesurer la progression suite à ton travail ou pendant ta mission.

Préciser tous les livrables attendus

Ici, c’est propre à la nature de ton travail et de la solution que tu apportes à ton client. Quoi qu’il en soit, il est toujours bon de te mettre d’accord avec ton client sur tous les livrables qui lui seront transmis au cours ou à la fin de ta mission. Sur le fond, mais aussi sur le format qui lui convient le mieux. Si ton client n’a pas d’avis particulier, tu peux alors le conseiller, lui proposer ta propre manière de fonctionner ou tes propres process.

Pour te donner un exemple, une vidéo pourra être déclinée en plusieurs formats ou plusieurs résolutions. Assure-toi d’avoir toutes ces informations en amont pour transmettre à ton client les éléments qu’il attend ou dont il a besoin pour atteindre ses objectifs.

Demander toutes les contraintes techniques de ton client

Si tu es graphiste et que tu es missionné.e sur un projet créatif, ça peut être d’être informé.e de la charte graphique actuelle de l’entreprise. Si tu es rédacteur ou rédactrice web, ça peut être d’apprendre à utiliser le back office ou les spécificités du blog de ton client, etc.

N’hésite pas à poser toutes les questions nécessaires pour faciliter ton travail, comprendre le ton et le message de la marque, connaître les habitudes de ton client, s’il a des contraintes juridiques, etc. Et c’est aussi lui demander ce qu’il ne veut pas : les termes à éviter, les pistes graphiques qu’il n’aime pas, le style qu’il ne souhaite pas retrouver, etc.

Clarifier les deadlines de ta mission freelance

On arrive à des informations logiques pour encadrer ta mission et la réaliser dans de bonnes conditions. Certains projets freelances très ponctuels ont une seule deadline finale, quand d’autres missions plus complexes ou régulières comprendront un plan d’actions à plusieurs échéances

Dans tous les cas, assure-toi de connaître les dates de rendu souhaitées par ton client (et de les respecter).

Préciser le budget de ton client

La question du budget est bien évidemment primordiale, et c’est peut-être un élément déjà abordé avec ton client dès le premier échange. En règle générale, la seule sortie d’argent pour ton client, c’est toi et tes services, et le budget est normalement bouclé dès la signature de ton devis.

Mais certaines missions freelances nécessitent de mobiliser un budget supplémentaire dont ton client devra définir l’enveloppe globale. C’est par exemple le cas si tu es missionné.e pour établir une stratégie marketing, un plan d’actions spécifique, l’organisation d’un évènement, etc. En bref, ton client met à ta disposition des ressources financières pour atteindre ses objectifs, et il faudra bien entendu se mettre d’accord sur la somme engagée.

Préciser le fonctionnement de la collaboration

Enfin, n’oublie pas d’aborder avec ton client toutes les composantes de votre collaboration. Comment allez-vous communiquer ? Qui sera ton interlocuteur au sein de l’entreprise ? Qui se charge de certains aspects de ta mission (diffusion, intégration, logistique, promotion, etc.) ? Comment ton client souhaite-t-il recevoir tes livrables ? Combien d’allers-retours peut-il faire pour demander des modifications ?

N’hésite pas à établir certaines de ces informations noir sur blanc (sur ton devis ou dans tes CGV par exemple) pour structurer le déroulé de la mission. N’oublie pas qu’un cadre flou peut entraîner des pépins de communication ou même des sollicitations clients qui n’étaient pas prévues.

Il se peut que ton client soit habitué aux prestataires et sache déjà quoi te transmettre. Dans le cas contraire, et avec ces 10 éléments en tête, tu devrais pouvoir formaliser un brief complet pour travailler dans de bonnes conditions en freelance. Et si c’est toi qui souhaites déléguer pour ton activité freelance, sache que toutes ces informations sont valables pour la personne qui travaillera sur ton propre projet !


Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

📝 Qu’est-ce qu’un brief client en freelance ?

Le brief, aussi appelé brief créatif dans le cadre d’un projet graphique, correspond plus ou moins à un cahier des charges. Il réunit toutes les informations nécessaires pour comprendre le contexte et les composantes d’une mission freelance.

🤓 Pourquoi faut-il demander un brief complet avant de travailler ?

Le brief est une étape indispensable pour bien travailler en tant que freelance. En étudiant le brief donné par ton client ou en lui posant toutes tes questions, tu t’assures d’avoir toutes les informations nécessaires pour satisfaire la demande de ton client et éviter les erreurs.

💬 Quelles informations mettre dans un brief ?

Un brief peut comprendre de nombreuses informations en fonction de ton métier : l’identité et les valeurs de ton client, sa cible, ses objectifs et besoins, les limites de ta mission, les contraintes, la deadline et le budget alloué, le fonctionnement de la collaboration, etc.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me