Image de couverture
image Starter pack pour se lancer en micro-entreprise
Modifié le :
September 2, 2022
Publié le : 
August 31, 2022
Modifié le : 

Starter pack pour se lancer en micro-entreprise

Se lancer en micro-entreprise est un projet qui a le vent en poupe ! Suite à la crise sanitaire, entraînant une vague de démissions en France, on voit de plus en plus de reconversions ou de passages du salariat à l’entrepreneuriat.

Et peut-être fais-tu partie de ces personnes qui souhaitent se jeter dans le grand bain du freelancing, à temps plein ou en parallèle de ton job, de tes études, etc.

Devenir freelance est une aventure. Quel que soit ton domaine (artisanat, prestation de services, création, etc.), et il te faudra songer à organiser ton quotidien d’entrepreneur. Marketing, tâches et missions clients, administratif, communication, comptabilité, etc.

L’avantage de la micro-entreprise ? Une gestion simplifiée par rapport aux autres statuts d’entreprise. Mais même si la création d’une auto-entreprise demande moins d’étapes juridiques, elle n’en reste pas moins un business qui mérite tout ton sérieux et ton investissement personnel.

Dans cet article, on dresse la liste de tout ce à quoi tu dois penser pour te lancer sereinement en freelance. Un vrai starter pack complet pour débuter dans de bonnes conditions !

Sommaire :

1. Comment gérer son administratif en micro-entreprise ?

2. Comment définir son activité pour se lancer en freelance ?

a. Ton expertise et tes compétences d’auto-entrepreneur.e

b. Ton client idéal, tes offres, tes prix

c. Ton environnement de travail en tant que freelance

3. Comment se développer et faire grandir son entreprise freelance ?

a. Trouver un canal d’acquisition pertinent

b. Développer un tunnel de vente efficace

c. L’importance du mindset pour se lancer en micro-entreprise

Comment gérer son administratif en micro-entreprise ?

L’administratif te donne des sueurs froides ? Rassure-toi : se lancer en micro-entreprise demande avant tout de la régularité dans sa gestion. Pas besoin d’être un expert-comptable !

Voici les seuls éléments indispensables que tu dois connaître pour avoir un bon bagage de gestion admin’ en freelance :

  • Un outil pour réaliser tes factures et devis conformes à la loi, et plus globalement pour gérer toute ta facturation et tes encaissements (comme Freebe) ;
  • Un livre des recettes et achats à jour en temps réel ;
  • Un compte bancaire dédié : c’est obligatoire seulement si tu fais plus de 10 000 € de chiffre d’affaires annuel, mais on te conseille d’en prendre un dès le début pour faciliter le suivi de tes rentrées et sorties d’argent ;
  • Les bonnes infos pour déclarer tes revenus et payer tes cotisations au bon moment. Jette un coup d’œil sur le site internet de l’URSSAF pour en savoir plus ;
  • Selon ton cas : des assurance(s), mutuelle et prévoyance santé à souscrire pour te protéger toi et ton activité ;
  • L’adhésion à un service de médiation de la consommation si tu travailles avec des clients particuliers.

Et… C’est tout (ou presque) ! Au fil de ton développement, d’autres obligations fiscales se rajouteront naturellement, comme la TVA ou le paiement de la CFE. Mais c’est tout ce que tu as à savoir pour assurer ton lancement de façon conforme.

Comment définir son activité pour se lancer en freelance ?

Tu t’en doutes, faire les démarches pour créer et gérer ta micro-entreprise ne suffit pas pour devenir un freelance accompli. Avant de conclure ta première vente, il va falloir mettre ton activité sur pied. Partir sur des bases saines et solides, c’est un vrai gain de temps et d’énergie pour plus tard !

Ton expertise et tes compétences d’auto-entrepreneur.e

On va commencer par le commencement : quelle sera ton activité d’auto-entrepreneur ? On imagine facilement qu’elle dérive d’une de tes passions ou de ton métier actuel. Mais tu peux aussi faire le choix de découvrir et d’apprendre de toutes nouvelles compétences, de te forger une expertise par toi-même, de compléter tes connaissances sur un domaine, etc.

Que ce soit en autodidacte ou par le biais de formations, ce temps d’apprentissage va te demander des ressources. Avant de faire le grand saut, il vaut donc mieux t’assurer d’avoir les moyens financiers de te lancer en micro-entreprise : financements (CPF par exemple), économies personnelles, travail à temps partiel en parallèle, allocations chômage, etc.

Bien sûr, ne lance ton auto-entreprise que si tu es en capacité d’aider tes clients de la meilleure façon. Parce que tu en as les compétences et que tu les as déjà expérimentées lors de précédentes expériences par exemple.

Ton client idéal, tes offres, tes prix

Cela semble évident, mais pour monter un business rentable et cohérent en freelance, tu dois savoir où tu vas, ce que tu vends, à qui et pourquoi.

Il te faut partir de ton client idéal, le fameux persona, pour définir ainsi les offres qui lui correspondent. Le but : ne pas passer à côté d’une opportunité, comprendre son problème pour lui apporter la bonne solution. Bien entendu, tes produits ou tes services seront amenés à évoluer avec le temps, au fil de tes changements de cible, d’activité, de positionnement et d’expertise.

Vient ensuite le moment (ô combien pénible pour certains, on le sait !) de définir tes prix. Il existe de multiples façons d’y parvenir. Elles ont toutes un point commun : te permettre de vivre correctement de ton activité.

Tu ne sais pas par quoi commencer ? Ça tombe bien, on a créé un guide gratuit pour t’aider à fixer tes tarifs.

Ton environnement de travail en tant que freelance

On y pense rarement au début, mais l’environnement de travail a une réelle importance pour ton avenir d’auto-entrepreneur. Il sera en partie responsable de ton efficacité, de ta productivité ou encore de ton bien-être professionnel.

Cela soulève en réalité de nombreuses questions :

  • Vas-tu avoir une activité locale ou nationale ? 100 % digitalisée ? Hybride ?
  • Acceptes-tu de te déplacer à l’extérieur (chez tes clients par exemple) ou travailles-tu exclusivement à distance ? Dans le premier cas, jusqu'où souhaites-tu aller ?
  • Comptes-tu travailler dans des cafés, des coworkings ? Veux-tu devenir digital nomad à l’étranger ? Quelles ressources ton projet nécessite-t-il ?
  • Comment souhaites-tu aménager ton bureau ? Sera-t-il à domicile ou dans un local loué pas loin de chez toi ?
  • De quoi as-tu besoin pour être à l’aise, créatif.ve, concentré.e ? Quel matériel pour réaliser un travail de qualité ?

La question de l'organisation de tes journées, de tes semaines et de ton année de freelance est également importante. Notre conseil : planifie toujours en premier tes vacances et tes moments de pause, car on a toujours tendance à travailler sans se reposer lors des débuts en freelance ! Or, recharger tes batteries est vital pour le développement de ton entreprise.

Comment se développer et faire grandir son entreprise freelance ?

Il est possible qu’à tes débuts, le bouche-à-oreille suffise pour obtenir tes premières commandes et missions. Mais pour se lancer en micro-entreprise et développer son activité de freelance, chaque entrepreneur a besoin de trouver et de convertir régulièrement de nouveaux clients. Afin de perdurer, il faut vendre, ce n’est pas un secret. Alors, que te faut-il dans ton starter pack pour y arriver ?

Trouver un canal d’acquisition pertinent

Le canal de communication et d’acquisition, c’est le moyen qui te permet d’être visible et connu.e de tes prospects. Pour bien le choisir, tu auras à la fois besoin de définir :

  • Où se trouve ton client idéal ? Plutôt sur certains réseaux sociaux ou en ligne via des recherches Google ciblées ? Dans des événements ? À toi de définir les moyens les plus pertinents à mettre en œuvre pour atteindre ton persona, selon ses habitudes et usages !
  • Quelles ressources peux-tu mobiliser pour interagir avec lui ? Eh oui, entreprendre en freelance, c’est aussi mobiliser de bonnes compétences en rédaction web, emailing, relation client, etc.

Stratégie de contenu sur les réseaux sociaux, référencementnaturel de ton site internet et de ton blog, événements locaux pour te faire connaître, plan médias pour apparaître dans des podcasts ou des articles d’autres entreprises, prospection et démarchage, publicité payante… Il y a de multiples façons d’y arriver, le plus souvent en combinant plusieurs de ces leviers d’acquisition.

Développer un tunnel de vente efficace

Avoir de la visibilité, c’est bien, mais ça ne suffit pas pour vendre. Pour que ton prospect aille jusqu’au bout et achète, tu auras besoin de l’accompagner tout au long de ton tunnel de vente.

Par exemple, il peut :

  • Te découvrir grâce à ton compte Instagram ;
  • Trouver des réponses à sa problématique du moment en téléchargeant ton dernier freebie offert (un ebook, une vidéo exclusive, un template, etc) ;
  • Rejoindre donc ta liste de diffusion, recevoir ta newsletter et apprendre à te connaître ;
  • Te faire confiance en voyant ton expertise et les retours positifs de tes précédents clients ;
  • Acheter ou faire appel à tes services ;
  • Te recommander à son entourage ou son réseau professionnel ;
  • Devenir un.e client.e fidèle.

À chaque étape, il s’agit d’encourager ton prospect à passer à l’étape suivante et de lui faciliter la vie grâce à ton expertise. Pas d’inquiétude, tout ça ne se construit pas en un jour ! Mais tu sais désormais à quoi ta stratégie commerciale devrait ressembler dans le meilleur des mondes.

L’importance du mindset pour se lancer en micro-entreprise

Être entrepreneur.e, c’est faire face à des montagnes russes émotionnelles, sortir de sa zone de confort, apprendre à gérer l’instabilité financière des débuts. Le syndrome de l’imposteur n’est jamais loin pour te mettre des bâtons dans les roues ! Il faudra te construire une vision à long terme pour réussir malgré les aléas.

Se lancer en micro-entreprise demande de développer un growth mindset, un état d’esprit de croissance. Il s’oppose au fixed mindset (état d’esprit fixe, de limites) qui veut fuir à tout prix les échecs : aucune prise de risques, peu d’évolution.

Le growth mindset, lui, interprète chaque erreur, chaque échec comme un moyen d’apprendre, et surtout de rebondir. C’est un vrai moteur pour développer son entreprise, ses capacités personnelles et ses connaissances professionnelles. Bref, il faut te tourner vers le futur et ses opportunités, et oser car c’est le bon moment pour le faire !

Tu as maintenant toutes les cartes en main pour te forger une carrière de freelance épanoui.e. Se lancer en micro-entreprise est un projet qui demande de la préparation, mais surtout des efforts à long terme. Pour résumer, il te faudra :

  • des connaissances et de la régularité pour ta gestion administrative,
  • des offres solides, bien pricées et qui correspondent à ton client idéal,
  • un moyen de l’atteindre et de le convaincre de faire appel à toi,
  • et un mindset solide pour tenir sur la durée.

À toi de jouer à présent !

Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

🚀 Comment lancer sa micro-entreprise ?

Hormis les démarches administratives, tu dois avant tout penser à ton client idéal, tes offres, ton environnement de travail et un moyen de gagner en visibilité pour développer ton activité freelance.

🔎 Par quels moyens trouver ses premiers clients ?

Trouver tes premiers clients en freelance peut passer par le bouche-à-oreille. Mais par la suite, il te faudra un canal d’acquisition efficace pour te faire connaître et un tunnel de vente pour mener tes prospects jusqu’à l’achat.

🧠 Quel mindset faut-il avoir pour démarrer en tant que freelance ?

La vie de micro-entrepreneur.e est loin d’être un fleuve tranquille ! Nous te conseillons d’adopter le growth mindset qui incite à prendre chaque erreur comme une opportunité pour apprendre. C’est le moment de tester et d’expérimenter pour construire ton activité freelance !

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me