Image de couverture
image Help : mon activité freelance ne se développe pas
Publié le : 
1/12/2022
Modifié le : 

Help : mon activité freelance ne se développe pas

Se lancer en tant qu’indépendant.e ne signifie pas forcément success story dès le démarrage, et c’est même plutôt rare. Développer une activité freelance demande du temps et des efforts, mais aussi un poil de stratégie et de bonnes pratiques. Si tu lis cet article, il se peut que tu aies le sentiment de stagner dans ton entreprise, et de ne pas atteindre tes objectifs malgré ton travail. Et dans le pire des cas, tu n’as peut-être pas encore trouvé tes premiers clients en freelance.

Pas de panique, tu as peut-être besoin de revoir certaines choses pour solidifier ton activité freelance et la faire décoller. Aujourd’hui, on revient sur 5 causes qui peuvent expliquer tes difficultés et comment y remédier.

Sommaire :

1. Tes tarifs de freelance sont trop bas

2. Ton offre n’est pas adaptée à ta cible

3. Tu n’optimises pas ton organisation de freelance

4. Tu n’as pas de stratégie d’acquisition clients

5. Tu n’arrives pas à te vendre en freelance

Tes tarifs de freelance sont trop bas

Ça peut paraître paradoxal, et pourtant des tarifs freelance trop bas peuvent effectivement te causer du tort (s’ils sont trop élevés aussi !). Dans un premier temps, il faut comprendre que ton tarif envoie de nombreux messages à tes prospects. Un tarif trop bas peut vouloir dire une mauvaise qualité de travail, un manque d’expérience ou un manque de confiance en ton expertise.

Si tu pensais pouvoir séduire plus facilement tes clients, c’est en fait l’inverse qui peut se produire. De la même manière qu’un tarif freelance trop haut peut décourager un prospect ou ne pas paraître suffisamment justifié.

Que faire ? Définir ses tarifs à sa juste valeur est loin d’être un exercice facile en freelance. Pourtant, c’est déterminant dans le développement de ton entreprise. Tu dois au minimum t’assurer d’être rentable, aligné.e à ton marché ou ton niveau d’expertise et pouvoir te rémunérer selon tes propres objectifs. À toi de trouver un équilibre, et si tu as besoin d’aide pour revoir tes tarifs de freelance : notre guide est là pour t’orienter !

Ton offre n’est pas adaptée à ta cible

Qu’il s’agisse d’un business indépendant ou d’une grande entreprise, le but du jeu (et de la vente donc) est le même : apporter la bonne solution aux bonnes personnes. En tant que freelance, tu dois donc t’assurer de proposer une offre pour laquelle il existe un besoin, une problématique pour une partie de la population. Tu l’auras compris : tu dois donc avoir une idée plus ou moins précise des personnes qui constituent ta cible, celles à qui tu t’adresses et pour qui tu conçois tes services/produits.

C’est l’adéquation parfaite entre ces éléments qui t’aidera à développer ton activité freelance. S’il manque une offre précise et pertinente ou une cible concernée, tout dégringole et il faut revoir les bases de ta micro-entreprise.

Que faire ? N’aie pas peur de te spécialiser un minimum en concevant une offre cohérente et précise. Certains freelances choisissent de se diriger vers un secteur de niche très particulier, d’autres réalisent plusieurs types de prestations dans un domaine plus large (le graphisme par exemple). Ce qui permet à ces deux catégories de freelances de réussir à leur échelle, c’est la cohérence !

Et pour ça, tu dois avant tout étudier ta cible et ses besoins. Pour qui souhaites-tu travailler ? Quels sont les besoins réels de tes prospects et clients ? Quelle solution précise peux-tu leur proposer (à quel prix, comment et pourquoi faire) ?

Tu n’optimises pas ton organisation de freelance

On l’a cité un peu plus haut, développer une activité freelance ne se fait pas forcément en freestyle total. Ça demande un peu de stratégie et d’objectifs cohérents. Eh oui, si tu ne sais pas exactement où tu veux aller, tu ne sauras pas comment y aller. Avoir trop d’idées en tête, de projets en cours ou d’offres à promouvoir peut t’empêcher d’être focus et de prioriser.

C’est tout à fait compréhensible de s’éparpiller quand on démarre en freelance : tout est à construire et l’excitation ou le syndrome de la paillette l’emporte parfois. Mais voilà, si tu veux avancer dans la bonne direction, tu dois structurer ton développement et organiser ton quotidien.

Que faire ? Commence par définir tes priorités (en fonction de tes propres objectifs). Par exemple : avoir des bases solides (offre, positionnement, cible), mettre en place les bonnes actions pour trouver tes clients là où ils sont, privilégier un ou deux canaux de communication, lancer ton site, etc. En bref, il te faut établir une échelle de valeur entre tes différents projets, et organiser ton quotidien en fonction. Un outil d’organisation pourrait t’aider à mettre tes idées au propre et à mieux structurer ton activité.

Tu n’as pas de stratégie d’acquisition clients

Si tu n’as pas pris le temps d’étudier suffisamment ta cible, alors il est fort probable que tu ne saches pas comment l’atteindre et la convertir en clients. Connaître le comportement de tes prospects est primordial pour définir les actions qui développeront ton activité freelance. Eh oui, même si tu es présent.e sur les réseaux sociaux ou que tu disposes d’un site web, ce n’est pas toujours suffisant pour vendre. Et ici, il existe de nombreuses manières d’orchestrer ton acquisition clients, par exemple :

  • Proposer du contenu pertinent et optimisé pour attirer naturellement ta cible : un blog ou un site SEO-friendly, un planning éditorial sur les réseaux sociaux, des contenus gratuits, etc. ;
  • Développer une stratégie d’email marketing pour convertir tes lecteurs ;
  • Démarcher directement ta cible de façon adaptée et personnalisée.

Que faire ? Ne te jette pas sur toutes les actions marketing possibles, tu ne dois sélectionner que celles qui te correspondent à toi, ton offre et ton client idéal. Et comme toujours, fixe-toi des objectifs cohérents que tu pourras atteindre en priorisant tes actions.

Tu n’arrives pas à te vendre en freelance

Beaucoup de freelances ne sont pas à l’aise avec l’idée de “se vendre”. Pourtant, tu n’as pas besoin d’être extraverti.e pour convaincre tes prospects de travailler avec toi. Ton mindset d’entrepreneur.e changera beaucoup la donne si tu prends confiance en tes compétences et ton offre. Une personne qui parle avec assurance de sa solution et qui semble bien connaître les problématiques précises de son prospect, c’est beaucoup plus vendeur.

Par ailleurs, si ton activité freelance a du mal à décoller financièrement, il te faut peut-être balayer tes croyances sur l’argent. Même si c’est le cas, ton prospect ne doit pas sentir que tu es dans l’attente et le besoin. C’est lui qui a besoin de ta solution pour répondre à son problème, pas l’inverse !

Que faire ? Si tu n’es pas à l’aise avec la prospection, sache que tu n’es pas obligé.e de le faire. De nombreux freelances misent sur le web et les réseaux pour fidéliser leur audience et vendre leurs services. Cela dit, il faudra tout de même passer par la case devis et échanger avec tes prospects. Prépare tes rendez-vous clients en te renseignant un maximum sur chaque prospect, et pourquoi pas avec une trame sous les yeux si ça te rassure.

Au final, il n’y a aucune raison que ça ne fonctionne pas pour toi et ton activité freelance ! L’important est d’analyser ta situation pour mettre le doigt sur ce qui ne va pas et doit être amélioré. Si l’une des causes a été évoquée dans cet article, on espère t’avoir apporté des réponses utiles pour débloquer la situation, et faire décoller ta micro-entreprise pour de bon !

Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

🤯 Pourquoi mon activité freelance ne décolle pas ?

Si ton activité freelance a tendance à stagner, que tu aies des clients ou non en freelance, il se peut que tes tarifs soient trop bas, que ton offre ne soit pas adaptée à ta cible, que tu ne sois pas assez organisé.e ou stratégique ou encore que tu manques de confiance en toi.

🔍 Comment trouver ses clients en micro-entreprise ?

Si tu as du mal à trouver tes clients en micro-entreprise, veille d’abord à bien connaître ta cible et ses besoins réels. La problématique de ta clientèle n’est peut-être pas celle que tu crois, ou bien tu as besoin d’adopter une stratégie d’acquisition clients plus efficace.

🚀 Comment se développer quand on est micro-entrepreneur ?

Une micro-entreprise a besoin de reposer sur des bases saines pour se développer sur le long terme : un positionnement clair et une offre précise, une cible identifiée et des actions pertinentes pour l’atteindre, ou encore une posture d’entrepreneur.e adéquate.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me