image Au secours, j’ai trop de travail en freelance !
Publié le : 
3/17/2021
Modifié le : 

Au secours, j’ai trop de travail en freelance !

De nombreux auto-entrepreneurs se retrouvent vite débordés par leur travail quand les missions freelance sont un peu trop nombreuses. Et ce qui peut être perçu comme une bonne nouvelle peut aussi se transformer en vraie pression du quotidien.

Si tu te sens régulièrement submergé par une charge de travail trop importante en freelance, il est sans doute temps d’y remédier. Travailler 90 heures par semaine ne peut pas être une solution viable sur le long terme pour ton propre bien-être. Aujourd’hui, on te donne nos meilleurs conseils pour diminuer ta to-do list et ralentir le rythme.

Sommaire :

1. Le burn-out : fléau des auto-entrepreneurs ?

2. Pourquoi ne faut-il pas accepter toutes les missions en freelance ?

3. Trop de travail en freelance : comment faire retomber la pression ?

a. Revoir tes priorités pour équilibrer ton quotidien

b. Reconnaître et accepter tes propres limites

c. Apprendre à dire non à certains contrats

d. Déléguer du travail en tant que freelance

Le burn-out : fléau des auto-entrepreneurs ?

Avoir trop de travail en freelance ne conduit pas forcément au burn-out, mais les risques sont tout de même bien présents. Au-delà de l’épuisement, ce sont aussi tous les symptômes du stress à haute dose qui sont en cause. Une to-do list à rallonge peut entraîner chez un freelance la peur de ne pas livrer son travail à temps, l’absence de vie personnelle, un sentiment de culpabilité, la peur de s’arrêter, etc. Bref, absolument pas ce pour quoi tu as choisi de devenir freelance à la base.

Lorsque ton planning de freelance dépasse l’entendement, certains signaux agissent comme un avertissement. Une fatigue chronique qui ne passe pas (et de toute façon, tu n’arrives pas à te reposer), des maux de tête, un manque de motivation et de productivité, voire un désamour total de ton travail... Si ces symptômes te disent quelque chose, alors il est grand temps de recadrer ton activité freelance !

Pourquoi ne faut-il pas accepter toutes les missions en freelance ?

Avant de prendre des mesures efficaces pour diminuer ta charge de travail en freelance, il faudrait d’abord savoir comment tu en es arrivé là. Lorsqu’on est auto-entrepreneur, il n’est pas rare d’accepter toutes sortes de missions, même mal payées, par crainte d’en manquer plus tard. Et même si elles te correspondent comme un gant, ce n’est pas une raison pour accepter toutes les missions freelances.

Non, il n’est pas possible humainement de gérer 100 projets à la fois, au détriment de sa vie privée et de son bien-être. Bien sûr, il est toujours tentant de développer son chiffre d’affaires en freelance, mais à quel prix ? En acceptant tous les contrats qui te branchent, tu prends aussi le risque de te rendre moins disponible pour tes clients, de dégrader votre relation voire la qualité de ton travail. On est donc sur un système très nocif pour toi et la pérennité de ton activité d’auto-entrepreneur.

Trop de travail en freelance : comment faire retomber la pression ?

Revoir tes priorités pour équilibrer ton quotidien

Si tu te sens débordé par ton quotidien de freelance, il n’y a pas 3000 explications : soit tu as trop de tâches à faire, soit ta journée de travail est ponctuée de pertes de temps. Commence par identifier ce qui doit réellement être fait dans l’immédiat, ce qui peut attendre, ce qui ne mérite pas ton attention et ce qui peut être confié à un tiers.

Tu peux essayer de rassembler les tâches qui se ressemblent comme répondre d’un coup à tes 75 mails en attente, plutôt que de le faire entre deux missions. Garde tes notifications de réseaux sociaux pour plus tard et concentre-toi sur l’objectif du moment : arriver au bout de tes contrats clients pour repartir sur une bonne organisation de freelance.

Reconnaître et accepter tes propres limites

L’avantage d’avoir été sous l’eau pendant un moment en tant que freelance, c’est que tu es désormais (normalement) au courant de tes propres limites. Et comme il n’est pas question de reproduire une telle situation, profites-en pour te fixer de nouveaux objectifs de travail. Définis des horaires qui te permettront de concilier vie pro et vie perso, et replace les heures supp’ de manière ponctuelle.

Il faut surtout comprendre que tu n’es pas un robot mais un être humain qui a aussi besoin de repos, de vraies nuits de sommeil et d’une charge mentale acceptable. S’il existe un Code du travail pour réguler la vie professionnelle des salariés, ce n’est pas pour rien. C’est un peu la même chose pour toi, même si la liberté de t’organiser comme tu le souhaites en freelance peut être une porte ouverte à l’excès de travail.

Apprendre à dire non à certains contrats

Avec une bonne base organisationnelle en matière de planning et d’horaires, tu seras plus en mesure d’accepter ou de refuser des clients en freelance. Il est clair qu’il est toujours délicat de dire non à du travail, et donc à des revenus potentiels, quand on est indépendant. Mais il faut bien comprendre qu’être auto-entrepreneur, ce n’est pas choisir entre du temps ou de l’argent.

Apprends à privilégier les missions qui t’intéressent réellement et qui sont rémunérées à ta juste valeur. Tous tes prospects te proposent des projets intéressants ? On est désolés de te dire qu’il faudra tout de même faire un choix. Tu peux proposer à ton prospect de te recontacter plus tard, lui conseiller un autre freelance qualifié ou tout simplement lui signifier que tu n’as pas de disponibilités dans l’immédiat.

Déléguer du travail en tant que freelance

Même si le statut de freelance n’est pas le plus propice à la sous-traitance, c’est une alternative à ne pas négliger pour diminuer ta charge de travail. N’aie pas peur de demander de l’aide auprès d’un autre entrepreneur plus disponible et ayant toutes les compétences nécessaires.

Et pour que cette collaboration reste rentable pour toi, il faudra sans doute être attentif à la facturation des uns et des autres. Travailler avec un autre freelance peut ainsi être une solution temporaire pour faire face à un trop-plein de missions. Mais il peut aussi être d’une grande aide pour gérer les tâches que tu ne souhaites plus réaliser toi-même dans ta micro-entreprise !

 

Si tu te sens aujourd’hui un peu étouffé par ta charge de travail de freelance, la team Freebe t’envoie du courage et tout son soutien. Il n’est jamais agréable de se sentir coincé par son travail ou de ne plus être aussi efficace qu’avant. On espère que tu pourras mettre en pratique tous ces conseils au plus vite !


Thème :
Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

😱 Comment faire quand on a trop de travail en freelance ?

Pour éviter un trop-plein de travail ou le burn-out en freelance, n’hésite pas à prendre des mesures immédiates pour rééquilibrer ton activité.

⛔️ Pourquoi il ne faut pas accepter tous les contrats en freelance ?

En freelance, tu ne peux pas traiter des dizaines de projets en même temps, ou t’épuiser sur des missions qui n’en valent pas la peine !

😌 Comment diminuer sa charge de travail en micro-entreprise ?

Revois tes priorités pour réorganiser ton activité de freelance, accepte d’avoir des limites, refuse les missions que tu ne peux pas prendre ou délègue-les !

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me