image Freelance : pourquoi et comment diversifier ses revenus ?
Publié le : 
7/23/2020

Freelance : pourquoi et comment diversifier ses revenus ?

Si tu es jeune indépendant, ou que tu hésites à te lancer, tu te poses certainement beaucoup de questions quant à ta capacité à générer suffisamment de revenus en freelance pour subvenir à tes besoins.

Et c’est tout à fait normal ! Être salarié te donne la sécurité de toucher la même somme tous les mois. Cette certitude disparaît en freelance étant donné que ton salaire dépend à 100% de ton activité d’indépendant.

Aujourd’hui, Freebe t’a compilé quelques astuces pour diversifier tes revenus en freelance et te donner les chances de rendre ton activité stable sur le long terme.

Sommaire :

1. Pourquoi diversifier tes revenus en freelance ?

2. Comment diversifier tes revenus en freelance ?

a. Soigner ta stratégie d’acquisition

b. Étendre ton panel de services

c. Fidéliser tes clients

d. Mutualiser tes compétences

3. Les revenus passifs en freelance, comment ça marche ?

a. Monétiser ton blog ou ton site web

b. Proposer des contenus payants

c. Proposer des formations payantes

Pourquoi diversifier tes revenus en freelance ?

As-tu déjà entendu que mettre tous ses œufs dans le même panier est très risqué ? Eh bien, c’est particulièrement vrai quand tu es freelance !

Lorsque tu débutes en freelance, c’est tout à fait normal de n’avoir qu’un ou deux clients. Mais à plus long terme, tu verras qu’il est important de pouvoir te reposer sur plusieurs missions ou projets pour ne pas risquer de tout perdre si ton unique client décide qu’il n’a plus besoin de tes services.

Par ailleurs, il peut t’arriver de te retrouver sans nouvelle mission à l’issue d’un projet terminé. C’est ici qu’apprendre à diversifier tes revenus en freelance, qu’ils soient actifs ou passifs, t’aidera à jongler avec ces montagnes russes financières que sont le quotidien d’indépendant.

Comment diversifier tes revenus en freelance ?

En freelance, il existe beaucoup de façons de diversifier tes sources de revenus. Nous ferons donc la distinction entre les revenus actifs et les revenus passifs.

Un revenu actif correspond à du temps de travail que tu factureras directement à ton client. En gros, il s’agit d’une mission de freelance au sens classique du terme.
Au contraire, un revenu dit « passif » te rapporte de l’argent de façon automatique, sans que tu y passes du temps. Enfin, en apparence, car une source de revenu passif te demandera tout de même un certain investissement au démarrage. Mais nous y reviendrons.

Soigner ta stratégie d’acquisition

Ta stratégie d’acquisition est un pilier de ton activité de freelance. Un canal d’acquisition est en effet un moyen de te faire connaître par tes prospects, qui deviendront ensuite tes clients.

Si tu t’appuies uniquement sur ton site web, tu risques de ne pas te faire suffisamment connaître par ta cible. Et tu passes donc à côté d’opportunités qui peuvent s’offrir à toi.

Avant toute chose, il ne sert à rien de vouloir être présent partout au risque de t’éparpiller et de perdre trop de temps et d’énergie. Il te faut définir le profil de ton client idéal pour savoir comment l’atteindre. Sur quelles plateformes se trouve-t-il ? Quels sont ses besoins ? Comment vas-tu l’aider ?

Une fois que tu as défini ce persona, tu pourras choisir et activer les outils qui correspondent le mieux à ton activité de freelance. Voici quelques exemples de leviers pour t’aider à orienter ta stratégie d’acquisition :

·  Être présent sur les réseaux sociaux adaptés à ton client idéal

·  Optimiser le référencement SEO de ton site web ou de ton blog

·  Proposer du contenu gratuit et intéressant sur ton blog

·  Proposer des contenus sponsorisés sur le web ou les réseaux sociaux

·  Envoyer une newsletter ou un email marketing

·  Agrandir ton réseau via des évènements professionnels autour de chez toi

·  Peaufiner ton profil LinkedIn

·  T’inscrire sur une plateforme freelance si tu débutes

Et bien plus encore ! Tu verras qu’il existe des tonnes de possibilités pour obtenir suffisamment de clients pour remplir ton agenda et diversifier tes revenus de freelance.

Étendre ton panel de services

Voilà une question très récurrente chez tous les freelances : jusqu’où faut-il se spécialiser ? Même s’il est plutôt vérifié que te positionner sur un type de services en particulier te permet d’être considéré comme expert, et donc convainc plus facilement tes futurs clients, cela reste à nuancer.

En effet, on a rarement qu’une seule compétence ! Tu peux offrir à tes clients plusieurs types de prestations qui sont propres à ton domaine. Par exemple, un graphiste pourra vendre ses créations de logos, mais aussi des templates de sites web ou des visuels pour les réseaux sociaux. Il pourra donc vendre plusieurs services en étant positionné sur un seul domaine qui est celui de la création graphique.

Si tu décides de diversifier tes services, veille tout de même à conserver une certaine cohérence dans ton offre. Ce serait bizarre qu’un photographe vende aussi des cupcakes non ? (même s’il est très bon en pâtisserie).

Par ailleurs, pour chaque service que tu proposes, il faudra bien entendu que tu sois sûr de ton savoir-faire. L’important étant de satisfaire le besoin de tes clients pour conserver un lien de confiance et de bons retours sur ton travail.

Fidéliser tes clients

Fournir à tes clients un travail de qualité est une priorité si tu es freelance. En plus d’une relation de confiance avec ces derniers, tu es presque sûr qu’ils te rappelleront dès qu’ils auront un nouveau besoin nécessitant tes compétences. 

Pour cela, nous ne pouvons que te conseiller de travailler avec eux dans une totale transparence, en ne lésinant pas sur la communication et l’anticipation de leurs futurs besoins. Fidéliser tes anciens et actuels clients te demandera ainsi moins de ressources que l’acquisition de nouveaux.

Par ailleurs, en fonction de ton métier, certaines collaborations peuvent très bien s’envisager sur le long terme, te permettant d’obtenir un revenu fixe chaque moisen freelance. Par exemple : la maintenance de sites web, la gestion des réseaux sociaux, le coaching… etc. Ainsi, tu peux ajouter à ton catalogue de prestations ce type de missions longues pour t’assurer un revenu récurrent, en plus de tes prestations ponctuelles.

Mutualiser tes compétences

Il n’est pas rare de voir certains freelances « s’associer » pour répondre ensemble aux besoins d’un client, et c’est une bonne manière d’ouvrir la porte à de nouvelles opportunités ou de répondre à des appels d’offres plus conséquents.

Tu es graphiste ou illustrateur ? Tu peux envisager de collaborer avec un monteur vidéo pour réaliser des missions de motion design.
Tu es coach en image ? Trouve un photographe sensible à ton domaine et proposez une offre complète à vos prospects.

Le fait de mutualiser tes compétences avec un autre freelance, voire une agence, te permet de pouvoir proposer des services complémentaires, plus facilement que si tu travailles seul. En bonus : si une ambiance de travail avec des collègues te manque en freelance, te voilà à nouveau entouré !

Les revenus passifs en freelance, comment ça marche ?

Il serait faux de dire que les revenus passifs te permettent de gagner de l’argent en ayant les doigts de pieds en éventail. Car mettre en place ce type de revenus automatiques te demandera tout de même de l’investissement et de l’énergie.

Monétiser ton blog ou ton site web

Si tu écris régulièrement sur un blog très consulté ou si tu tiens un site web qui attire de nombreux visiteurs chaque mois, tu peux rentabiliser ce dernier de différentes manières. Cependant, monétiser ton site ou ton blog ne sera rentable que si tu y proposes du contenu réellement pertinent et utile à ta communauté, en restant toujours dans ta thématique.

Parmi les principales manières de générer du revenu via ton site, tu trouveras :

·  L’affiliation, en proposant des services ou produits d’autres marques que tu aimes à ta communauté. Tu toucheras ainsi une commission sur chaque achat réalisé via le lien que tu fournis.

·  La vente d’espaces publicitaires (ou display) sur tes pages si tu es ok avec le fait d’afficher de la publicité sur ton site. Garde toutefois en tête qu’une partie de tes visiteurs peut trouver cela intrusif.

·  L’écriture de contenus sponsorisés. Concrètement, tu écris un article sur un service ou un produit pour en faire la promotion, idéalement en respectant ta ligne éditoriale habituelle pour ne pas perdre la confiance de tes lecteurs.

Proposer des contenus payants

Si tu es freelance et expert de ton domaine, tu peux très bien proposer sur ton site des contenus payants et dématérialisés que tu auras préparés pour répondre aux besoins de tes clients. Par exemple : des guides, des e-books, des livres blancs, des tutoriels, etc.

Ce type de contenu te demandera un travail conséquent au départ, puis aura l’avantage d’être constamment disponible en ligne, donc susceptible de générer du revenu à tout moment. N’oublie pas de l’actualiser régulièrement et d’en faire la promotion pour avoir un retour sur ton investissement.

En freelance, tu peux aussi avoir une boutique en ligne pour vendre des produits physiques. Par exemple, proposer des impressions de tes illustrations si tu es graphiste.

Proposer des formations payantes

Enfin, si tu es consultant ou en capacité d’aider ton client idéal sur une problématique précise, tu peux très bien lui proposer d’accéder à tes formations payantes. De nombreuses plateformes te permettent de vendre des formations en ligne, qui restent donc constamment accessibles. De la même manière que tout autre contenu, ces dernières devront retranscrire un savoir-faire actualisé et à forte valeur ajoutée pour ton client.

Te voilà paré à assurer tes arrières pour donner à ton entreprise toutes les chances d’être une réussite. Quelle que soit ta manière de diversifier tes revenus en freelance, n’oublie pas de conserver une offre de produits et de services cohérente avec ton domaine d’expertise, et qui réponde parfaitement aux besoins de ton client idéal.

Thème :
Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

📈 Pourquoi diversifier mes revenus en freelance ?

Des sources de revenus diversifiées en freelance augmentent tes chances de stabiliser financièrement ton entreprise pour subvenir à tes besoins.

🚀 Comment diversifier mes revenus en freelance ?

Tu peux entretenir plusieurs canaux d’acquisition de clients, étendre ton catalogue de services, fidéliser tes clients et t’associer à d’autres freelances.

💡 Quels revenus passifs en freelance ?

Pour générer des revenus de manière passive, tu peux monétiser ton site ou ton blog, ainsi que proposer des contenus ou formations payantes.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me