Image de couverture
image [Interview Freelance] Alice Richet, Coach Instagram Business
Modifié le :
June 24, 2022
Publié le : 
May 11, 2022
Modifié le : 

[Interview Freelance] Alice Richet, Coach Instagram Business

Nouvelle interview, nouveau portrait d’entrepreneure passionnée ! Aujourd’hui, on est allés à la rencontre d’Alice Richet, ex-Social Media manager et aujourd’hui Coach Instagram freelance.

On en a profité pour en savoir plus sur son parcours et son activité freelance. Ses conseils pour se lancer, son organisation quotidienne, ses outils favoris... on te laisse découvrir l’univers d’Alice en espérant qu’il t’inspirera pour ta propre aventure d’indépendant.e !

Hello Alice, peux-tu nous présenter ton activité freelance ?

Je suis freelance depuis un peu plus de 2 ans. J’ai commencé en tant que social media / community / content manager freelance, un mix de tous ces métiers en un seul ! Je m’occupais autant de la stratégie social media, que de la création de contenus et de la gestion des réseaux sociaux pour mes clients.

Au départ, je n’avais pas réellement de niche ou de client cible. C’était un choix de ma part pour savoir vers quels domaines me diriger ensuite. Et depuis l’année dernière, je me dirige plus vers du coaching et de l’accompagnement parce que c’est ce que je préfère faire. J’aime beaucoup le métier de CM freelance, mais c’est vrai qu’avec plusieurs clients à la fois, c’est difficile de faire preuve de la même créativité et de se renouveler au bout d’un certain temps. Je me suis donc redirigée vers l’accompagnement des prestataires de services sur le web.

J’ai tout de même gardé mon premier client en social media management, et j’accompagne aussi mon conjoint qui a ouvert sa propre boutique à Reims (Le P’tit Champ) sur tout le volet marketing.

Qu’est-ce qui a drivé ta décision de passer de prestataire à coach ?

J’étais dans un moment où ma créativité était devenue hyper limitée, avec beaucoup de contrats de CM en même temps. J’avais du mal à tout gérer même s’il y avait des projets dont je n’avais pas envie de me séparer. Petit à petit, je me suis rendu compte que ce que je préférais dans mon métier, c’est partager et transmettre. J’adore toujours autant créer, et je le fais toujours pour mon propre compte ou la boutique. Aujourd’hui, je préfère en avoir moins et faire de la meilleure qualité, plutôt que de m’éparpiller avec une dizaine de clients différents.

Avec le coaching, j’ai moins de clients mais ça reste sur du long terme et je peux davantage les conseiller et les accompagner. Et cette notion de partage et de conseil, en fait j’adore ça !

Quel a été ton parcours jusqu’à ton lancement en freelance ?

J’ai fait 5 ans d’études en marketing et communication dans une école privée, je me suis dirigée vers le digital par la suite. J’ai aussi fait un stage de dernière année en alternance où j’étais chargée de communication digitale, je gérais les réseaux sociaux et la newsletter, ça m’a mis dans le bain. J’ai voulu continuer dans ce domaine et j’ai été community manager pour une marque de prêt-à-porter pour enfants pendant 1 an.

De fil en aiguille, j’ai quitté ce travail (et Lille pour revenir sur Reims) et je ne trouvais pas de boulot qui me correspondait ici. C’était un peu long d’attendre que le temps passe... Donc je me suis un peu lancée en freelance par hasard. Pourquoi pas après tout ? J’avais quelques amis freelances et je me suis dit “bon, je sais faire mon métier, je peux sûrement réussir en solo”. Histoire de ne pas perdre la main sur les réseaux, j’ai préféré rentabiliser mon temps en créant des contenus pour moi. Ça a fini par payer et je me suis développée en freelance. Je m’étais donné 6 mois à 1 an, et au final j’y suis encore au bout de 2 ans et demi !

À quoi ressemble une journée ou une semaine-type chez toi ?

Avant, j’avais une journée-type, mais plus du tout maintenant ! C’est très varié entre mon activité freelance et la boutique de mon conjoint. Je lui dédie d’ailleurs mon mercredi, ensuite j’articule mes tâches sur les 4 jours restants dans la semaine.

Entre la création de contenus pour mes réseaux sociaux et ma newsletter, mes nouvelles offres, la préparation de mes coachings, mes visio avec mes clientes ou en rendez-vous irl, etc. Vraiment pas de journée-type ni de routine mais une organisation naturelle au fil du temps.

J’arrive tout de même à m’y retrouver au niveau équilibre pro / perso en freelance. Au bout de plus de 2 ans, je suis capable de me mettre des limites. Je ne travaille pas le weekend, je garde mes soirées pour moi... Bref, j’essaye d’avoir des horaires qui me conviennent et de ne pas me noyer dans mon travail. Donc c’est plutôt freestyle mais avec une certaine structure en fonction de mon énergie !

Que préfères-tu dans ton quotidien d’indépendante ? Et qu’aimes-tu le moins ?

Ce que j’adore faire, ce sont mes séances de coaching avec mes clientes. Actuellement, ce sont des coachings individuels, mais je m’apprête à lancer mon coaching de groupe (demain, à l’heure où nous enregistrons cette interview 🤞). J’aime bien retrouver mes clientes, parfois elles sont bloquées sur quelque chose qu’on arrive à débloquer au fil de la conversation. C’est toujours cette histoire de partage d’expérience, mais aussi de les pousser dans leurs retranchements il faut le dire !

Je retrouve aussi cette passion pour la création de contenus pour ma propre activité. J’ai plus de temps à y consacrer qu’avant, j’aime tester de nouvelles choses. Ce que j’aime le moins en revanche... c’est difficile d’y répondre, parce que je ne peux même pas dire “la compta’” du coup ahah ! Je n’ai pas de grosse bête noire dans mon quotidien au final.

Si tu devais te donner un conseil à toi-même au début de ton activité ?

Un conseil que je donnerais à la “moi d’avant”, c’est d’y aller ! De ne pas attendre que tout soit parfait pour lancer un projet. Par exemple, je parle depuis des mois de mon coaching de groupe, sans passer à l’action. Et au final, il n’y a qu’en faisant les choses concrètement qu’on peut y arriver. Je pense que dans mon parcours de freelance, il y a eu des moments où j’ai trop attendu. Et trop attendre, ça désespère puisque ton idée tu peux la retrouver chez les autres. Il faut se lancer, si ça marche tant mieux, si ça ne marche pas : c’est pas grave !

Tout ça, je le dis à mes clientes et je n’appliquais même pas mes propres conseils 😂 ! Il faut toujours prendre du recul sur son activité d’entrepreneur et se lâcher la grappe.

Des outils coups de coeur au quotidien ?

Notion, évidemment ! Je l’utilise depuis mes 1 an d’activité, et après avoir suivi la formation Notion de Julia et Julie. Maintenant, c’est mon outil du quotidien qui fait tout.

Autrement, je pense à Canva pour la création de contenus en tout genre. Je ne suis pas graphiste même si j’ai de la créativité à revendre, mais je n’ai ni le temps ni les compétences pour aller sur la suite Adobe. Canva me suffit amplement.

Et mon troisième outil chouchou, c’est Freebe !

Depuis quand utilises-tu Freebe ?

J’ai dû prendre Freebe au bout de 6 mois d’activité. Je l’avais déjà découvert avant, mais comme j’étais dans mes premiers mois en freelance, j’avoue que je n’étais pas encore prête à payer un logiciel. Et je n’avais pas non plus un milliard de devis ou de factures à faire.

Je n’ai jamais vraiment été une phobique de l’administratif. J’ai quelques notions de comptabilité de par mes études, même si je ne m’en chargeais pas dans les devoirs de groupe 😂. Donc l’admin’ en freelance, ce n’était pas non plus une grosse surprise pour moi.

J’utilisais un outil gratuit pour les auto-entrepreneurs à l’époque. Et quand j’ai vu l’ampleur que prenait mon activité, j’ai testé Freebe et je ne suis jamais partie. Il est tombé pile poil au bon moment dans mon parcours en freelance, et je l’ai trouvé vraiment meilleur que mon autre outil.

Des fonctionnalités chouchou ?

J’aime bien le catalogue de prestations, tout est déjà prêt et il n’y a plus qu’à les insérer dans mes devis. D’ailleurs, j’adore aussi le fait d’éditer des devis et factures en un clic, c’est hyper facile ! Mes clientes choisissent le pack de coaching dont elles ont besoin, elles choisissent de payer en plusieurs fois ou non, et le reste est fait hyper rapidement.

Je teste aussi tout juste les envois de factures automatiques, je m’aventure dans ces fonctionnalités-là de Freebe. Et ça marche bien ! 😄

Un grand merci à Alice pour le temps qu’elle nous a accordé et ses confidences sur sa vie de freelance. On lui souhaite une bonne continuation et un bon lancement de coaching ! Si tu veux suivre ses aventures ou travailler avec elle, c’est par là :

Son site web

Son compte Instagram

Son profil LinkedIn

Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me