image Freelance : 10 conseils pour équilibrer vie pro / vie perso
Publié le : 
6/11/2021
Modifié le : 

Freelance : 10 conseils pour équilibrer vie pro / vie perso

Trouver un équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle peut être particulièrement compliqué en freelance. Lorsqu’on vit de sa passion ou que l’on a tendance à beaucoup travailler pour se développer, on devient facilement submergé par ses missions, ses emails, ses notifications, etc. Jusqu’à ne plus vraiment s’accorder de temps en dehors de son activité de freelance.

Aujourd’hui, on te donne donc 10 conseils pour (ré)équilibrer vie perso et vie pro en tant qu’entrepreneur.e. Bien entendu, il ne s’agit que de conseils et non d’une conduite à tenir absolument. Certains freelances s’accommodent très bien de mélanger vie privée et vie professionnelle, et c’est parfaitement ok s’ils se sentent alignés et épanouis. Dans le cas contraire, voilà quelques conseils pour mieux t’organiser et laisser la place à ta vie personnelle en freelance !

Sommaire :

1. Comment équilibrer vie pro et vie perso en freelance ?

a. Se fixer une routine de travail

b. Se créer un espace réservé au travail

c. Se préparer comme pour aller au bureau

d. Faire respecter ses horaires à son entourage et à ses clients

e. S’organiser au quotidien

f.  Apprendre à dire non

g. Déléguer à d’autres freelances

h. Ne pas oublier de s’épanouir en freelance

i.  Être discipliné sans se mettre la passion

j.  Déconnecter son cerveau de freelance

Comment équilibrer vie pro et vie perso en freelance ?

Se fixer une routine de travail

La première chose à faire est naturellement de te définir des horaires de travail clairs et réalistes en freelance. On parle ici de réaliser tes missions clients sur des créneaux fixes, mais aussi du fait de consulter tes emails ou tes notifications. Privilégie les mêmes horaires pour en faire une routine de travail, et conditionner ton cerveau à se concentrer quand il le faut pour se libérer de la RAM ensuite.

Ok, être freelance, ce n’est pas un travail comme les autres car personne ne t’impose un bon vieux 9h – 18h. Cela dit, si tu sens à un moment donné que ton travail de freelance empiète trop sur ta vie privée et tes moments de repos, peut-être as-tu besoin de revenir à une journée de travail classique et cadrée.

Si ce n’est pas possible parce que tu as trop de travail en freelance, tu as peut-être besoin de revoir la quantité de missions freelance que tu acceptes. On le rappelle : être entrepreneur n’est pas un sprint mais un marathon !

Se créer un espace réservé au travail

Tout le monde n’a sans doute pas la possibilité de disposer d’un bureau réservé à son activité freelance à domicile. Cela dit, quand c’est possible, avoir un espace de travail calme et organisé peut te faire beaucoup de bien en freelance. Quand tu es à ce bureau, tu travailles. Quand tu n’y es pas, c’est que la journée est terminée ou que tu es en repos. Comme un salarié classique en fait !

Ça ne t’empêche bien sûr pas de répondre à tes emails au fond de ton lit ou dans ton canapé de temps en temps. Mais tu sais sans doute déjà que la concentration n’est pas toujours à son maximum dans ces moments-là. On te conseille donc de t’aménager un bureau sympa dédié à ton activité freelance, même si c’est un petit coin de table dans une pièce calme.

Se préparer comme pour aller au bureau

Tu le sais déjà, tout est permis en freelance. On peut très bien choisir de rester en pyjama toute la journée (et si ça te plaît comme ça, c’est totalement ok). Mais on ne va pas se mentir, ça ne donne pas toujours l’impression d’être au travail et l’envie de faire autre chose peut arriver à n’importe quel moment.

Si tu n’arrives pas à te mettre en condition pour travailler en freelance depuis chez toi, on te recommande d’intégrer une routine matinale comme si tu te rendais dans une entreprise. Commence par t’habiller normalement, même si c’est une tenue confortable, et fais tout ce que tu as à faire avant de te mettre au boulot (la douche, le café, les notifs Instagram, etc.).

Faire respecter ses horaires à son entourage et à ses clients

Il est très compliqué de rester concentré et d’arriver au bout de ta to-do list si tout le monde pense pouvoir te déranger pour un rien. On pense bien sûr à ton pote qui t’invite pour le café, à celui qui t’appelle pour débriefer sa soirée de la veille ou à tes parents qui ne comprennent pas forcément que tu as un vrai travail. Sois clair.e avec ton entourage : tu as des horaires de travail pendant lesquels tu n’es pas disponible sauf urgence.

Il en est de même pour tes clients à qui tu peux expliquer que tu ne peux pas répondre à tes mails à 23h, ou accepter une mission au dernier moment un dimanche soir. Recadre les choses gentiment si tu penses que tes clients te sollicitent trop quand tu ne travailles pas. Spoiler : en tant que freelance, tu as le droit au repos et à la vie privée.

S’organiser au quotidien

Pour ne pas t’éparpiller au quotidien et ne pas avoir de tâches à rattraper en pleine nuit, rien de telle qu’une bonne organisation de travail en freelance. Apprends à estimer correctement ton temps de travail sur chaque tâche pour planifier des journées réalistes. On te conseille aussi de te concentrer sur une tâche à la fois pour ne pas te déconcentrer et aller droit au but.

Tu peux aussi rassembler toutes les tâches semblables au même moment, comme la réponse à tes emails ou à tes commentaires sur les réseaux sociaux. Programme-toi des créneaux pour réaliser ces tâches avant ou après le cœur de ton travail en freelance, c’est-à-dire les missions pour tes clients. Bien t’organiser, c’est aussi ne pas laisser un call ou une réunion s’éterniser au-delà du nécessaire.

Apprendre à dire non

Dire non à certaines missions freelance peut être très difficile quand on débute, ou que l’on s’oblige à beaucoup travailler pour se rémunérer. Après tout, c’est très tentant de remplir son planning avec un maximum de contrats pour se mettre à l’abri. Le souci, c’est que sur le long terme, tu vas probablement t’épuiser ou perdre de vue ce pour quoi tu t’es lancé.e en freelance à l’origine.

N’aie pas peur de dire non à certains clients quand ton planning est déjà très chargé, surtout lorsque tu sais que le fait d’accepter va t’obliger à travailler tout le weekend. Tu peux très bien proposer à ton client de revenir vers lui à un autre moment s’il veut vraiment travailler avec toi, ou le mettre en contact avec un collègue freelance plus disponible par exemple.

Déléguer à d’autres freelances

Eh oui, sache que tu as aussi la possibilité de déléguer du travail à d’autres personnes, temporairement ou régulièrement. Qu’il s’agisse de missions pour développer ta propre activité, ou de missions pour tes clients, déléguer à un autre freelance peut sauver ta santé mentale en diminuant ta charge de travail.
Et si tu as du mal à partir en vacances en tant que freelance, pense à déléguer ce qui ne peut pas être décalé pour pouvoir t’accorder du repos 100% déconnecté.

Ne pas oublier de s’épanouir en freelance

N’oublie pas que le principal en freelance, c’est de te sentir épanoui.e et aligné.e avec ton activité. Si tu passes ton temps à remettre ta vie privée à plus tard parce que tu travailles trop, tu risques d’y perdre goût ou de te noyer. Certains freelances s’épanouissent en travaillant toujours plus, mais ce n’est pas le cas de tout le monde (et c’est ok !).

Sépare-toi des missions clients qui ne t’épanouissent plus, ou qui te mangent beaucoup trop de temps. Tu peux aussi te réserver des moments personnels directement dans ton agenda, que ce soit pour voir tes proches ou pratiquer une passion en dehors du travail.

Être discipliné sans se mettre la pression

C’est parfois très difficile de lâcher prise en tant que freelance quand on veut se développer et réussir tout ce que l’on entreprend. Te perfectionner, abattre toute ta to-do list, chouchouter tes clients même le weekend, respecter des horaires de travail à la lettre, etc. C’est très bien, mais des fois tu as juste besoin d’un peu de souplesse dans ton quotidien de freelance.

Être discipliné, c’est évidemment essentiel en freelance, mais n’oublie pas de relâcher la pression et de relativiser de temps en temps. En ta qualité d’être humain, tu n’es pas infaillible et tu peux penser à autre chose qu’à ton entreprise de temps à autre si tu en as besoin.

Déconnecter son cerveau de freelance

C’est un peu notre conseil ultime : en freelance, tu as le droit de déconnecter ton cerveau ! En fait, c’est même nécessaire quand tu sens que ton travail est beaucoup trop présent et que tu n’arrives pas à avoir d’autres priorités. Comme tout humain sur terre, tu n’es pas obligé.e de travailler ou de réfléchir à ta stratégie marketing 24h/24.

 

Ce qu’il faut retenir, c’est que dans une vie de freelance, il n’y a pas vraiment d’équilibre idéal entre vie perso et vie professionnelle. Chaque entrepreneur.e vit ce mode de travail comme il l’entend. C’est parfois très excitant de vivre pour son entreprise, et de travailler sur des projets passionnants sans arrêt. Et si à un moment donné, tu ressens le besoin de prendre l’air en tant que freelance, maintenant tu sais quoi faire !


Thème :
Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

⚖️ Comment trouver son équilibre vie pro / vie perso en freelance ?

Définis une routine et des horaires de travail qui te permettent de réaliser tes missions freelance tout en gardant des moments à toi et des jours de repos.

🏝 Comment déconnecter quand on est freelance ?

Apprends à t’organiser pour réaliser toutes tes missions freelance dans les temps, à déléguer des tâches s’il le faut et à lâcher prise quand tu as besoin de repos.

😌 Que faire pour garder une vie personnelle épanouie en freelance ?

En freelance, il est parfois nécessaire de te programmer des moments perso directement dans ton agenda pour ne pas les remettre à plus tard !

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me