Image de couverture
image Premier client en freelance : témoignages et conseils
Modifié le :
August 15, 2022
Publié le : 
August 15, 2022
Modifié le : 

Premier client en freelance : témoignages et conseils

Le premier client en freelance est une étape majeure lorsqu’on décide de se lancer à son compte. On le redoute, on le prépare avec soin, on l’attend... Parfois, c’est une belle histoire que l’on aime raconter en parlant de sa micro-entreprise au coin du feu. Parfois, ce premier client n’est pas si parfait que ça, et nous permet au moins d’en tirer des leçons utiles pour la suite.

Dans tous les cas, chaque expérience est différente et tous les freelances ont leur propre anecdote singulière à propos de leur tout premier client. Aujourd’hui, on a donc une fois de plus invité des entrepreneur.e.s à te parler eux-mêmes de leur première expérience avec un client en tant que freelance. On te laisse découvrir leurs histoires et leurs conseils !

Amélie - Recruteuse freelance et formatrice

Hello hello, je m'appelle Amélie et je suis la créatrice d’Happy Recruteur. J'accompagne, depuis 2019, les recruteurs indépendants dans la structuration de leur offre, la prospection et la gestion mission. Mon but au quotidien est d'apporter les meilleures pratiques dans le milieu du recrutement freelance.

Aujourd’hui, je vais te raconter l’histoire de mon tout premier client en freelance. Dès le premier mois de lancement (mai 2019), j'ai pu décrocher l'un de mes premiers rendez-vous client grâce à mon réseau. C'était l'un de mes anciens clients (d’une ancienne expérience) qui cherchait une mission courte pour recruter un profil en interne. Nous avons fait le call découverte (mon tout premier, le stress !), j’avais bien sûr travaillé mon discours et mon offre pricing au préalable. Tout s’est déroulé naturellement, et le client a accroché direct ! Chouette ! La mission a duré 3 semaines (tout compris) et s’est effectuée en télétravail.

Si je devais refaire cette mission freelance, je travaillerais plus sur ma communication (trop stricte, pas assez collée à ma personnalité) et mes process (tout était un peu bancal, un peu fouillis !). J’avais l’impression également de ne pas assez vendre mes prestations au téléphone, j’aurais dû être plus à l'écoute et mieux creuser le besoin client pour me permettre de faire un devis plus cohérent.

Bref, c’était ma toute première mission. Depuis, j’en ai eu des centaines 💛

Hélène - Biographe freelance

Ici Hélène, créatrice de ABCLivre. J’anime des ateliers d’écriture, accompagne la création de manuscrits et j’écris des biographies.

2017 : je viens de m’installer comme indépendante et de suivre une formation à la rédaction de récit biographique. Je suis encore en pleine réflexion sur mes tarifs, mes offres... Mon site n’existe pas encore, mais j’y travaille. Comme je viens d’arriver dans une nouvelle ville, je rejoins une association pour rencontrer du monde. Le rendez-vous des bénévoles a lieu dans un bar. On parle des événements à venir et on discute pour faire connaissance.

Quand on me demande ce que je fais dans la vie, je raconte que j’ai récemment quitté mon CDI dans une maison d’édition pour m’installer comme biographe. Je parle de ma formation et de mon envie d’aider des familles à garder l’histoire de leurs proches. Ah, mais ça existe ce métier ? Et tout le monde peut faire écrire et imprimer son livre ?
Je réponds avec passion aux questions essentielles sans me douter que quelques semaines plus tard, je recevrai un message d’une des personnes présentes : « J’étais chez ma mamie et elle a exprimé le souhait d’écrire son histoire ! Je meurs d’envie qu’elle raconte et qu’on en garde le livre, on se voit pour en parler bientôt ? ». L’échange et le devis ont été des formalités : la confiance était installée. De mon côté, je n’en revenais pas de la fluidité de ce premier contrat.

Cette expérience m’a appris à toujours parler de mon métier avec le cœur, et à ne pas sous-estimer les rencontres hors de tout cadre professionnel !

Ensuite, je suis allée rencontrer ladite mamie, elle aussi a décidé de me faire confiance. Après plusieurs après-midi d’entretiens, quelques semaines d’écriture, et un peu de mise en page, le livre est arrivé sous le sapin pour l’ensemble des petits-enfants le Noël suivant.

Vlad - Consultant SEO et copywriter freelance

Hello tout le monde, moi c’est Vlad, je suis consultant SEO freelance et copywriter (vlad-cerisier.fr). La majeure partie de mon travail consiste à créer ou optimiser du contenu aussi bien pour Google que pour les prospects ciblés.

Mon premier contrat en tant que freelance ? Une prestation de création de site et de référencement local pour 2 couturières toulousaines. Comme beaucoup d’entre nous, j’ai eu ce contrat grâce au réseau personnel. Pour moi, c’est un moyen idéal pour commencer.

Le fait que ce soit des connaissances perso enlève de la pression et vous laisse plus de temps. Honnêtement, je vous déconseille de viser “trop gros” au départ. Dans un projet, il y a des imprévus, des choses que vous ne connaissez pas (surtout si vous débutez). J’ai par exemple eu une tonne de problèmes techniques en créant le site pour ces couturières. Avec un client professionnel, c’est plus difficile de justifier des retards.

À la fin de la prestation, j’ai pris le temps de faire un gros bilan avec, à la clé, une amélioration de ma méthodologie. Détailler tous les processus est super utile pour vos futures prestations.

Avec l’expérience, on se rend vite compte que le freelancing est avant tout une relation de confiance à créer avec le client. À présent, je commence toujours par un test ou une petite prestation. Ça rassure beaucoup le client et ça favorise les relations longue durée.

Une chose que j’aurais fait différemment : communiquer davantage. C’est très important d’impliquer le client au maximum au risque de faire fausse route et perdre du temps. Cette première mission m’a beaucoup appris et honnêtement m’a rendu fier. C’est vous qui êtes aux commandes et ça, c’est super valorisant !

Juliette - Webdesigneuse Wordpress

Hello à tous & merci à Freebe pour ce billet collaboratif ! 🥰

Moi c’est Juliette, je crée de jolis sites web performants pour les entrepreneuses engagées (thérapeute, coach, artiste, activiste, éveilleuse & co), tu peux me retrouver sur mosa wosa.com.

Ma première cliente est venue à moi comme un cheveu sur la soupe, je n’étais absolument pas prête à l’accueillir.

Le contexte : janvier 2022, je décide d’arrêter mon activité de thérapeute pour me lancer à 100% dans le webdesign. Je fonce dans les démarches administratives, les fermetures de comptes et la création de mon site internet. Me sentant inspirée, je décide de publier mon 1er post LinkedIn : une discussion à Noël concernant le pseudo échec de mon entreprise (merci beau-papa) 😌. Petit succès qui a fait réagir quelques personnes, dont ma cliente que je ne connaissais pas encore.

À ce moment-là, mon site web n’est toujours pas en ligne, ni même mon portfolio. Mes prix ne sont pas établis et je n’ai pas encore travaillé mon entretien de cadrage. Bref je suis en lancement pas encore lancé ! 🙃

Elle me contacte et veut absolument travailler avec moi. Nous discutons de son projet en visio, et je lui envoie un devis avec 20% de remise, lui expliquant que je suis encore en plein lancement et la remerciant de sa compréhension. Elle accepte immédiatement ❤️

Aujourd’hui, je travaille encore sur son projet et tout se passe à merveille. J’adapte mon approche au fur et à mesure de nos échanges et j’ai une idée plus claire de là où je veux aller.

Tout ça pour vous donner un conseil : si tu as un projet, n’attends pas d’être prêt.e ou que tout soit parfait pour te lancer. Lance-toi, fais des erreurs, adapte et améliore. Trust the process ! 😄

C’était Juliette, et je te remercie pour ton attention.

Priscilla - Community manager freelance

Je suis Priscilla, freelance dans la communication digitale en tant que créatrice de contenus et community manager. Je vais te raconter comment j’ai signé mon premier contrat long en community management.

Je tombe par hasard, sur LinkedIn, sur une offre de recherche d’un community manager. En tout point, cette offre me correspond. Oui mais… Je viens à peine de me lancer, je n’ai pas encore eu de client, comment montrer que je suis compétente ?

J’écris un mail et après quelques échanges, on me demande un CV. Sur le coup de la panique, j’accepte. Sauf que je n’ai pas de CV. Je ne voyais pas comment en faire un en si peu de temps alors je joue la carte de l’honnêteté. Je reviens vers mon contact et lui dis « ok, je n’ai pas de CV mais que veux-tu savoir ? ». Et là, un échange se fait en privé, avant qu’on me propose un entretien téléphonique quelques jours après !

Je suis joie, mais quel stress ! Ça y est, c’est le jour J. Le feeling passe super bien, mon interlocutrice est hyper franche et me dit que, pour ce poste, elle recherche un profil plus confirmé. La discussion s’est si bien passée que je ne suis pas déçue. Surprise : elle me dit qu’elle s’entretient avec son supérieur dans la semaine et qu’une mission plus junior devrait s’ouvrir prochainement. La semaine suivante elle m’envoie un mail en bonne et due forme pour décliner ma première candidature mais me propose un nouvel entretien téléphonique.

À l’issue de celui-ci, c’est acté : j’ai mon premier long contrat de freelance !

Si j’avais deux conseils : note tes expériences sur ton profil Linkedin, même les plus anciennes. C’est mon blog de 2014 qui a retenu l’attention.

Et ose ! Si je n’avais pas pris les devants, j’aurais laissé passer une super opportunité.

Adélaïde - Graphiste freelance

Moi c’est Adélaïde et je suis graphiste autodidacte depuis juin 2020. J’aime le rose, les animaux, les milkshakes et j’ai des lunettes en forme de cœur. Et aujourd’hui, je suis sortie de ma zone de confort pour soumettre mon anecdote à la team Freebe !

J’ai eu la chance en septembre 2020 d’avoir ma première cliente que j’ai rencontrée tout d’abord sur Instagram. En fait, je l’avais repérée et m’étais même dit que j'aimerais pouvoir bosser pour elle un jour !

Après quelques échanges (commentaires sous les posts, réponses aux stories…), nous nous sommes recroisées lors d’une masterclass. Par “chance”, j’avais vu qu’elle était présente à cette masterclass et lui avait dit “coucou” dans le tchat. Durant la masterclass, l'intervenante expliquait que, plutôt que d’aller chercher à droite à gauche pour trouver un prestataire, parfois il suffisait de réfléchir aux personnes avec qui on avait déjà échangé. Ce petit coucou a suffi, en plein milieu de la masterclass, pour donner envie à ma cliente de me missionner officiellement pour retravailler son feed Instagram. C’était mon premier contrat alors j’avais la pression : est-ce que je vais y arriver ? Est-ce qu’elle va être satisfaite ?

2 ans après, nous travaillons encore ensemble donc la réponse à ces questions est un grand OUI ! Travailler avec Elena m’a appris l’importance d’être ouverte et sociale. Je ne changerai absolument rien à notre rencontre ni à notre collaboration !

C’est cette mission qui m’a donné du courage pour continuer et persévérer à mon compte ! Merci Elena de m’avoir fait confiance !

Éléonore - Rédactrice web et social media freelance

Alors pour la petite histoire, je m'appelle Eléonore, je suis freelance depuis plus de quatre ans maintenant et spécialisée en rédaction web et social media.

Mon premier client, c'est à la fois du hasard et une petite leçon. En sortant de mes études, je cherchais un CDI comme la majorité des personnes. Entre les "t'es trop spécialisée ou tu manques d'expérience", j'étais un peu frustrée et je voulais juste travailler. J'ai trouvé une annonce top et j'enchaîne les entretiens. Tout se passe bien et on me dit "alors on est partant, mais on aimerait faire un test et donc te prendre en freelance quelques mois pour confirmer” (sous-entendu du salariat déguisé).

Jeune, un peu naïve et surtout ayant très envie de travailler, j'accepte ! Je travaille durant deux mois comme un CDI avec des horaires - excusez-moi le terme - de bâtard, pour un salaire pas exceptionnel. Après deux mois, je prends mon courage à deux mains et décide d'arrêter ce contrat qui n'a rien à voir avec une mission en freelance.

Résultat ? Un mois au chômage, tout en ayant le statut de freelance, beaucoup de questions et finalement cela fait 4 ans que je suis freelance et que je m'épanouis au quotidien. Je n'ai donc pas eu le premier client idéal, mais grâce à lui, j'ai pris mon statut et aujourd'hui je continue d'évoluer en freelance avec de vrais clients !

Merci à tous ces entrepreneur.e.s pour leur précieuse participation à ce billet collaboratif. On espère que ces anecdotes de premiers clients en freelance te donneront du courage pour te lancer à ton tour, ou bien te rassurer sur tes propres premières expériences !


Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

Découvre Freebe.me, le logiciel pour auto-entrepreneur et freelance
Découvre Freebe.me