image Travailler avec un ami en freelance : oui ou non ?
Publié le : 
12/14/2020

Travailler avec un ami en freelance : oui ou non ?

Il n’est pas rare de croiser des freelances qui comptent des amis ou des membres de leur famille parmi leurs clients. Eh oui, le réseau personnel est souvent la première source de missions en freelance lorsqu’on se lance, en plus du réseau professionnel. Et quand tes proches apprennent que tu es auto-entrepreneur, ils peuvent parfois avoir besoin de tes services.

C’est d’ailleurs ce qui est top avec le statut de freelance : tu choisis quand et avec qui travailler. Du coup, il est clair que bosser avec un ami ou de la famille en freelance permet de lier travail et plaisir, si on sait comment bien encadrer la mission. Mais même s’il est toujours tentant de faire affaire avec quelqu’un que l’on connaît déjà très bien, il vaut mieux savoir à l’avance ce qui t’attend.

Alors, travailler avec ses amis ou sa famille quand on est freelance : est-ce vraiment une bonne idée ? Freebe.me analyse ça pour toi et te donne quelques pistes pour que tout se déroule bien.

Sommaire :

1. Bosser avec un pote ou de la famille en freelance : les bons et les mauvais côtés

a. Les avantages de travailler avec un proche

b. Ce que tu risques en bossant avec un proche

2. Quelles questions se poser avant de travailler avec un ami ou un membre de la famille ?

a. Prendre la température pour savoir si vous êtes compatibles

b. Oser parler d’argent quand son client est un ami

c. Savoir séparer la relation pro et perso

Bosser avec un pote ou de la famille en freelance : les bons et les mauvais côtés

Les avantages de travailler avec un proche

Il est évident que lorsque tu bosses avec un ami ou un membre de ta famille, la confiance est déjà installée depuis longtemps. Il y a donc ce côté rassurant où tu sais que ton client sera disponible en temps et en heure, qu’il respectera ton travail et le paiement de ta facture (en théorie).

Et puis, si vous êtes amis ou liés par la famille, vous avez certainement beaucoup de choses et de valeurs en commun qui rendront la collaboration efficace en plus d’être agréable. Bosser avec un proche en freelance, c’est aussi pouvoir passer rapidement sur toute la partie séduction et négociation puisque, normalement, ce client un peu spécial t’accorde déjà toute sa confiance.

C’est aussi la joie d’aider professionnellement quelqu’un que tu apprécies, en mettant à son service tes compétences et ton savoir-faire. Utiliser tes talents de freelance pour aider ta pote Mathilde ou ton oncle Éric à booster leurs entreprises, ça fait toujours plaisir. Et si ton ami n’est pas ton client mais que vous vous associez pour une mission freelance commune, tu sais que tu bosseras dans la bonne humeur avec un partenaire fiable.

Ce que tu risques en bossant avec un proche

Comme tu t’en doutes, tout n’est pas toujours parfait lorsqu’on mélange relation personnelle et professionnelle. Si vous vous connaissez très bien dans « la vraie vie », vous ne vous connaissez peut-être pas tant que ça dans la sphère professionnelle. Les gens peuvent avoir des personnalités très différentes lorsque du travail ou de l’argent sont en jeu.

Trop de proximité entre un freelance et son client, c’est aussi le risque que l’une des parties ne respecte pas sa position. Ton ami ou ton cousin peut tout à coup devenir l’un de tes pires clients : être toujours en retard, ne jamais te répondre, attendre de toi un tarif très bas ou un travail gratuit, voire ne jamais te payer.

Par la même occasion, si tu fais affaire avec un proche, tu peux vite te retrouver avec un client qui te parle business en dehors de tes heures de travail. Et même si tu es passionné par ce que tu fais, tu n’as peut-être pas envie de parler de ta mission en plein apéro ou pendant un repas de famille.

Quelles questions se poser avant de travailler avec un ami ou un membre de la famille ?

Étant donné que la relation client sera forcément différente, et que tu n’auras pas du tout la même approche commerciale, il y a quelques points à éclaircir avant d’accepter une mission pour un proche. L’ambiance sera certes plus détendue, mais elle peut entraîner des dégâts. Il vaut donc mieux se préparer pour ne pas risquer de perdre un ami.

Prendre la température pour savoir si vous êtes compatibles

Avant de commencer à travailler ensemble, prenez le temps de vous mettre d’accord sur toutes les conditions et la manière de fonctionner dans le cadre professionnel. Et si tu t’associes à un ami ou un membre de ta famille lui-même freelance pour travailler sur un projet commun, exposez vos méthodes de travail pour vous assurer d’être sur la même longueur d’onde.

Car non, bosser avec un pote ou de la famille, ça ne veut pas dire freestyle. L’important est de savoir mettre de côté l’aspect amical ou familial pour garder une bonne synergie de travail et ne pas négliger les étapes de préparation. Ainsi, évitez de foncer tête baissée dans la mission pour que chacun connaisse sa place et son rôle dans cette nouvelle relation professionnelle.

Oser parler d’argent quand son client est un ami

La question de l’argent est importante en freelance, comme tu le sais sans doute déjà. Et lorsque tu travailles avec quelqu’un que tu connais personnellement, elle l’est encore plus, surtout si cette personne s’attend à bénéficier d’un gros traitement de faveur. Tu peux tout à fait faire une remise à un ami ou un membre de ta famille qui fait appel à tes services de freelance. Mais ta mission devrait tout de même rester rentable et ne pas tomber dans l’abus d’un proche qui en demande trop.

Il faut également garder en tête qu’une prestation effectuée pour une somme quasi inexistante ou nulle ne te motivera pas forcément sur le long terme. Malgré toi, tu auras peut-être tendance à prioriser les missions pour tes autres clients qui sont, elles, rémunérées selon ton tarif habituel. Prenez donc le temps de vous mettre d’accord sur les tarifs de tes prestations.

Savoir séparer la relation pro et perso

L’équilibre entre le côté pro et le côté perso est primordial pour conserver un lien intact quand tu bosses avec un ami ou de la famille en freelance. Ainsi, évitez de laisser la mission déborder sur les moments passés en dehors des heures de travail, surtout s’il y a des imprévus ou des désaccords en cours. C’est aussi valable dans l’autre sens, il n’est peut-être pas judicieux de débriefer la partie d’Among Us de la veille pendant un rendez-vous professionnel.

Si vous travaillez tous les deux en freelance pour un client commun, laissez également le côté personnel à sa place pour vous concentrer sur le travail et ne pas perdre de temps. On te conseille donc de conserver des moyens de communication 100% professionnels ou le personnel n’aura pas sa place, et vice versa.

 

En bref, travailler en freelance avec un ami ou un membre de ta famille peut être très épanouissant et enrichissant si vous êtes tous les deux d’accord sur tous les aspects du projet. Sans un minimum de préparation et de brief entre vous, la mission peut vite devenir l’enfer, voire briser une amitié de longue date ou un lien familial. Eh oui, un client ami reste un client, tout comme un freelance ami reste un professionnel 😉


Thème :
Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

🤓 Peut-on travailler avec un ami ou de la famille en freelance ?

Oui, tu as tout à fait le droit d’effectuer une prestation pour un proche, ou de t’associer avec lui sur une mission commune.

💬 Comment s’organiser pour bosser avec un proche en freelance ?

Même si vous vous connaissez très bien, il vaut mieux vous mettre d’accord sur toutes les conditions et le fonctionnement de la mission.

❌ Quels risques à travailler avec un ami quand on est freelance ?

En cas de pépin, il y a toujours un risque de perdre un ami ou de ne plus avoir envie de se parler, d’où l’importance de bien dialoguer en amont.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me