Image de couverture
image 6 réalités sur la vie de freelance qu’on ne nous dit pas forcément
Modifié le :
June 24, 2022
Publié le : 
June 24, 2022
Modifié le : 

6 réalités sur la vie de freelance qu’on ne nous dit pas forcément

La vie de freelance soulève pas mal de questionnements, de fausses croyances et aussi de fantasmes. Travailler où et quand on le souhaite, être son propre patron, ne devoir rien à personne et cumuler les jours de congé illimités… Ce sont des choses auxquelles on peut s’attendre lorsqu’on ouvre sa micro-entreprise. Et pourtant, la réalité de la vie en freelance est souvent bien loin de ce scénario idyllique.

Si tu débarques dans l’auto-entrepreneuriat game, voici 6 réalités sur les freelances qu’on ne te dira pas forcément sur le web ou les réseaux sociaux. De quoi lancer ton activité en connaissance de cause et en te préparant bien à ce qu’il peut se passer !

Sommaire :

1. Les non-freelances ne te comprendront pas toujours

2. Tu n’as pas besoin d’être bon commercial pour trouver des clients en freelance

3. On peut vite ressentir la solitude en freelance

4. Ton quotidien de freelance peut prendre le dessus

5. Trouver une bonne organisation en freelance est loin d’être facile

6. L’administratif d’auto-entrepreneur est hyper simple !

Les non-freelances ne te comprendront pas toujours

On commence avec ce qui pourra peut-être devenir une frustration pour toi. Même si le statut de freelance et la micro-entreprise deviennent de plus en plus populaires, ils n’en restent pas moins une minorité sur le marché du travail. Par conséquent, il est possible que tu n’aies aucun proche ou contact qui soit lui-même un auto-entrepreneur ou un freelance dans ton entourage.

Par conséquent, tu seras parfois confronté.e à de nombreuses situations inconfortables. Par exemple :

  • Un pote qui te déconseille de te lancer ou de quitter ton job salarié alimentaire parce que “être freelance est trop risqué”.
  • Ta famille qui te pense toujours disponible parce que tu travailles de chez toi et que tu fais bien ce que tu veux sans patron.
  • Ton banquier ou ton bailleur qui ne te font pas confiance car tu n’as pas de fiches de paie, même si ton activité est stable.
  • Tes amis cadres sup’ en entreprise qui ne te prennent pas au sérieux parce qu’ils ne connaissent pas la réalité de ton quotidien d’auto-entrepreneur et tes responsabilités.

Bref, ce ne sont que des injonctions ou des fausses croyances sur ta vie de freelance. Il est important de se détacher moralement de ces remarques en prenant du recul. C’est un fait : beaucoup de personnes ne comprendront pas ce que tu vis, tes problématiques, tes obligations, la manière dont tu gères ton emploi du temps, etc. Cherche plutôt du soutien du côté des personnes qui comprennent ton projet entrepreneurial, même si elles n’en maîtrisent pas tous les aspects.

Tu n’as pas besoin d’être bon commercial pour trouver des clients en freelance

Se lancer à son compte en auto-entreprise fait souvent peur parce que pour vivre de son activité… eh bien, il faut des clients ! Il faut donc prendre le temps d’échanger avec des prospects, de présenter ton offre, tes tarifs et tes conditions de travail. Bref, il est vrai qu’il te faut maîtriser les relations commerciales pour qu’un client ait envie de te faire confiance.

Mais ce qu’on ne te dit pas forcément, c’est que tu n’as pas besoin d’être le ou la meilleure commerciale du monde pour t’en sortir en freelance ! Beaucoup d’auto-entrepreneurs ne sont et ne seront jamais à l’aise avec la prospection directe ou pendant un appel de vente. Beaucoup de freelances sont timides et réussissent pourtant à décrocher régulièrement de nouveaux contrats.

La réalité d’une activité freelance, c’est qu’il existe beaucoup de moyens différents pour trouver une audience, attirer des prospects et les convertir en clients. Tu peux passer par le marketing de contenu, le référencement naturel de ton blog d’auto-entrepreneur, les lead magnets, les newsletters, etc. Et si tes prospects t’impressionnent beaucoup trop au début, vois-les tels qu’ils sont vraiment : de simples personnes ayant un besoin auquel tu as la réponse. Ce ne sont pas tes patrons, mais des humains au même niveau que toi.

On peut vite ressentir la solitude en freelance

Même s’il existe des espaces de coworking pour retrouver tes pairs, il se peut que tu travailles chaque jour seul.e en tant qu’auto-entrepreneur. S’il n’y a pas de lieu dédié à proximité ou si tu as simplement envie d’être au calme chez toi, tu peux vite avoir un quotidien semblable à celui d’un ermite. C’est parfaitement ok tant que la situation te convient. Mais sache que beaucoup de freelances et auto-entrepreneur.e.s finissent par ressentir de la solitude.

C’est une problématique amenée sur le devant de la scène par le télétravail forcé des salariés dû à la crise sanitaire. Mais pour les indépendants, c’est une réalité constante, qu’il y ait une crise ou non. Tu peux être amené.e à te sentir seul.e et sans lien social régulier, mais aussi parce que tu seras solo aux commandes de ton auto-entreprise, sans encadrement ni contact pour t’épauler.

Heureusement, il existe de nombreuses alternatives pour contrer la solitude d’une vie de freelance si tu en ressens le besoin :

  • Agrandir ton réseau et rejoindre une communauté virtuelle de freelance : via un groupe Facebook, Slack ou Discord. Mais aussi probablement en physique en te tenant informé.e des évènements liés à l’entrepreneuriat près de chez toi.
  • En collaborant régulièrement avec les mêmes personnes, qu’il s’agisse d’autres freelances ou de clients qui deviennent des partenaires. Eh oui, un client qui fait appel à toi tous les mois et pendant des années, c’est une relation qui peut vite se transformer en amitié !
  • En préservant ta vie sociale en dehors de ton auto-entreprise : tes amis, ta famille, ton club sportif, ta troupe de théâtre, etc. Bref, même si tu ressens l’envie d’accumuler les heures de travail pour lancer ta micro-entreprise, n’oublie pas de conserver des liens sociaux extérieurs pour souffler et t’accorder du bon temps.

Ton quotidien de freelance peut prendre le dessus

On en arrive donc à une réalité loin des paillettes dans un quotidien de freelance : la frontière entre vie professionnelle et personnelle peut devenir très mince. Voire inexistante. C’est l’un des principaux risques dont on ne te parle pas forcément lorsque tu deviens auto-entrepreneur. Ta maison ou ton appartement ne sont plus seulement ton domicile, ils deviennent aussi ton lieu de travail en freelance.

Et ton business devient l’un des éléments centraux de ta vie. C’est tout à fait normal : tu te retrouves avec des responsabilités qui ne reposent que sur tes épaules, et tu ne peux pas te permettre de rater ton projet entrepreneurial. Par conséquent, tu seras peut-être tenté.e de cumuler les heures de travail, les nocturnes devant ton ordinateur ou des weekends entiers pour avancer sur un projet client.

Attention toutefois à bien préserver ton équilibre vie pro/vie perso. On parle beaucoup du burn-out des salariés, mais les auto-entrepreneurs sont loin d’être épargnés par cette réalité. Prends bien soin de toi en faisant de vraies pauses méritées, et cloisonne ta micro-entreprise pour qu’elle ne prenne pas le dessus sur ta vie.

Trouver une bonne organisation en freelance est loin d’être facile

La suite logique pour accorder vie pro et vie perso en freelance, c’est de te fixer une organisation cohérente et efficace. Ici, il n’y a aucune règle générique ni aucune pratique obligatoire. C’est à toi de trouver le rythme de travail et l’organisation qui te conviennent pour être productif.ve, tout en préservant ta vie privée. On préfère te prévenir : c’est loin d’être facile !

Si tu te lances seulement en tant qu’auto-entrepreneur.e, sache qu’il te faudra sans doute quelque temps pour trouver tes marques. Et c’est parfaitement normal, personne ne devient un monstre de productivité en étant à son compte du jour au lendemain.

Teste plusieurs méthodes d’organisation et munie-toi d’un outil adéquat pour suivre tes tâches au quotidien. Heureusement, le web regorge de conseils et d’idées pour être plus organisé.e et productif.ve en tant qu’auto-entrepreneur. À toi de faire une petite veille pour trouver la réponse à tes questions, quitte à échanger avec d’autres freelances ayant une plus grande expérience de la vie d’indépendant.e !

L’administratif d’auto-entrepreneur est hyper simple !

Enfin, on termine sur un point épineux qui donne pas mal de fil à retordre aux nouveaux auto-entrepreneurs et indépendants. Si tu es phobique de l’administratif, comme beaucoup d’autres humains, tu te fais peut-être beaucoup d’idées sur la galère de gérer tes factures, payer tes cotisations, tes impôts, etc. Après tout, montrer ta micro-entreprise et gérer toi-même ton administratif, c’est sans doute tout nouveau pour toi.

La réalité de la vie en micro-entreprise : l’administratif et la comptabilité d’un auto-entrepreneur sont hyper simples ! Tu as peu d’obligations comptables, un statut très souple pour entreprendre rapidement et surtout… des outils dédiés à la vie en freelance à ta disposition.

Freebe peut t’accompagner sur toute la partie administrative et facturation de ton activité. Plus besoin de galérer des heures pour concevoir tes premières factures ou déclarer ton chiffre d’affaires à l’Urssaf. L’outil te guide pas à pas dans toutes les étapes administratives que tu pourras rencontrer sur ton trajet d’auto-entrepreneur.

On espère que ces conseils t’aideront à mieux comprendre la réalité qui t’attend si tu souhaites te lancer en micro-entreprise. Pas de panique : tout n’est pas tout rose, mais il existe toujours une solution à chaque problème. Sache que la communauté freelance est de plus en plus importante et que tu pourras toujours trouver de bons conseils pour avancer sereinement !

Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

❌ Quelles sont les fausses croyances répandues sur la vie de freelance ?

Quand on imagine la vie de freelance sans s’y connaître en entrepreneuriat, on peut vite croire en des mythes tenaces. Pourtant, la réalité des freelances, ce n’est pas d’être toujours disponible chez soi, d’être en vacances toute l’année ou de prendre d’importants risques financiers.

⚡️ Quelle est la réalité d’un quotidien d’auto-entrepreneur ?

Dans la réalité, un auto-entrepreneur ou un freelance est une personne qui peut travailler très dur pour développer son activité sur le long terme, avec des problématiques d’organisation, de productivité et de solitude plus importantes que le commun des mortels.

💭 Quelles sont les principaux problèmes des freelances au quotidien ?

Une grande partie des freelances peut ressentir de la solitude, avoir du mal à équilibrer sa vie pro et sa vie perso ou encore faire face à de nombreuses remarques au quotidien. Heureusement, il existe toujours des solutions pour être plus serein en freelance et bien s’entourer.

Découvre Freebe.me, le logiciel pour auto-entrepreneur et freelance
Découvre Freebe.me