image Comment savoir si le freelancing est fait pour toi ?
Publié le : 
8/30/2021
Modifié le : 

Comment savoir si le freelancing est fait pour toi ?

Chaque année, de plus en plus de personnes quittent le confort du salariat pour devenir freelance. En 2020, on comptait en effet plus de 500 000 ouvertures d’auto-entreprises, un record qui n’est pas sans rapport avec la crise sanitaire.

En bref, le freelancing a la cote et ce n’est pas pour rien. Il offre un mode de vie et de travail bien plus flexible, une liberté totale de choisir ses projets et une autonomie qui en fait rêver beaucoup. Mais si le statut de freelance paraît idyllique à première vue, il n’est clairement pas fait pour tout le monde. Les contraintes d’un travail indépendant ne doivent pas non plus être ignorées. 

Tu réfléchis à te lancer en freelance mais tu n’es pas certain.e de faire le bon choix ? Aujourd’hui, on te propose de peser le pour et le contre en te donnant toutes les bonnes questions à te poser avant d’ouvrir ton auto-entreprise. De quoi vérifier si la vie de freelance est réellement faite pour toi ! 

Sommaire :

1. Sais-tu faire preuve de patience et de rigueur ?

2. Te sens-tu prêt.e à organiser toi-même tes journées ?

3. La sécurité financière est-elle indispensable pour toi ?

4. Es-tu à l’aise avec l’administratif ?

5. As-tu peur de te sentir seul.e en freelance ?

6. Es-tu à l’aise avec l’idée de gérer des clients ?

7. Quels sont tes points forts pour te lancer en freelance ?

Sais-tu faire preuve de patience et de rigueur ?

Lorsqu’on réfléchit à se lancer en freelance, il faut bien garder en tête que les bénéfices n’arriveront pas en deux jours. À moins de quitter ton job avec un carnet d’adresses (de clients) bien fournis, ton entreprise ne va pas décoller du jour au lendemain mais après beaucoup d’efforts et de patience. C’est ainsi, l’entrepreneuriat demande des actions à long terme pour acquérir suffisamment de visibilité et un portefeuille de clients réguliers.

Même si tu n’as pas besoin d’une rigueur militaire, tu devras tout de même t’impliquer sérieusement dans ton activité freelance pour réussir. Eh oui, tout reposera sur toi et tes décisions. Et avec un peu de patience et de courage, tu verras qu’avec les bénéfices vient la fierté d’avoir accompli quelque chose par toi-même. La vie de freelance, c’est aussi ça : beaucoup d’efforts et la joie de pouvoir en vivre à 100% au bout d’un certain temps.

Te sens-tu prêt.e à organiser toi-même tes journées ?

Il est impossible de pérenniser une activité freelance sans un minimum d’organisation. Sache que tu t’apprêtes à mettre le pied dans un quotidien chargé de nombreuses tâches : marketing, gestion, administratif, missions clients, formation, etc. La seule manière de gérer tout ça à la fois ? Avoir une bonne méthode d’organisation et de productivité.

L’organisation n’est pas ton fort ? Ne t’inquiète pas, ça s’apprend ! Au fil du temps, ton expérience de freelance t’apprendra à revoir tes méthodes et à mieux gérer ta charge de travail. En revanche, tu dois clairement être prêt.e pour l’auto-discipline que le freelancing demande. Et ce point n’est pas du tout négociable lorsque tu es seul.e à la barre de ton entreprise.

La sécurité financière est-elle indispensable pour toi ?

Ce n’est peut-être pas une surprise, mais il faut bien avouer que la vie de freelance n’est pas la plus stable financièrement parlant. Ça ne veut pas dire que tu n’atteindras jamais la stabilité financière, de nombreux freelances finissent par retrouver ce confort. Mais il faut te préparer à avoir des revenus irréguliers dès le début de ton aventure. 

Si cette absence de sécurité financière te fait peur, sache que tu peux trouver des solutions. Beaucoup d’indépendants cumulent job salarié et micro-entreprise à leurs débuts, ce qui leur garantit un minimum de revenu fixe chaque mois. Si tu as été salarié.e, tu peux également bénéficier de tes droits aux allocations chômage ou obtenir des aides.

Es-tu à l’aise avec l’administratif ?

C’est le point qui fâche, et qui pourtant est indissociable du quotidien d’auto-entrepreneur. Oui, il y a de l’administratif en freelance. En micro-entreprise, tes démarches sont très allégées comparé à d’autres statuts d’entreprise. Mais elles ne sont pas inexistantes, et il faudra faire preuve de rigueur sur la gestion de ton administratif.

Faire des devis et des factures conformes, déclarer ton chiffre d’affaires à l’URSSAF, régler tes cotisations... Bref, tu verras que le boulot administratif d’un freelance n’est pas si compliqué mais qu’il demande un peu de concentration. Heureusement, il existe des outils comme Freebe pour te simplifier la vie et te faire aimer l’administratif. Si si, tu verras !

As-tu peur de te sentir seul.e en freelance ?

Beaucoup de personnes n’imaginent pas travailler seules au quotidien, quand d’autres seront très à l’aise avec le calme et la solitude du télétravail. C’est un fait : en freelance, tu n’as pas d’équipe, pas de collègues et pas de patron. Personne ne va vérifier ton travail ou t’apporter une aide immédiate en cas de besoin. Il faut bien en être conscient.e avant de te lancer en freelance.

En revanche, travailler seul ne veut pas dire connaître la plus grande solitude au sens strict du terme. À vrai dire, la communauté d’indépendants est tellement vaste que tu auras l’occasion de rencontrer ou d’échanger avec tes pairs, sur le web ou dans la vie. Tu traiteras même tes clients réguliers comme des partenaires du quotidien, des collègues ou des amis.

Et enfin, si tu n’imagines pas travailler 100% à domicile, tu peux très bien rejoindre un espace de coworking. Bref, en freelance on n’est jamais vraiment seul.

Es-tu à l’aise avec l’idée de gérer des clients ?

Tes prospects et clients seront bien sûr une part importante de ta vie de freelance. Signer des devis et réaliser des missions, ça veut dire savoir communiquer (voire négocier dans certains cas) avec tes clients. Beaucoup de freelances ne sont pas des commerciaux dans l’âme, il faut tout de même pouvoir te vendre toi et tes compétences. Tu dois donc te sentir un minimum à l’aise avec ta casquette de professionnel.le en tant que freelance, et gérer plusieurs clients à la fois.

N’oublie pas non plus que si tout se passe très bien avec la majorité des clients, il peut y avoir des complications. Un client qui ne paie pas, un prospect qui discute tes tarifs de freelance, une mission qui ne se déroule pas aussi bien que prévu... Ça peut arriver, et même si tu auras la liberté de choisir tes clients et tes projets, il faut être prêt à gérer ces situations avec diplomatie.

Quels sont tes points forts pour te lancer en freelance ?

Enfin, au-delà de toutes les questions que tu dois te poser pour savoir si tu es fait.e pour devenir freelance, demande-toi avant tout quels sont tes points forts. De nombreuses qualités sont de vraies alliées quand on entreprend : la curiosité, la passion, la créativité, la réactivité, la fiabilité... Tout n’est pas qu’une question d’organisation, de finances et d’administratif, car toutes ces choses s’apprennent et s’ajustent au fil du temps.

Être freelance, c’est avant tout faire les choses avec le cœur, qu’il s’agisse de valoriser tes services pour convertir des prospects, venir en aide à l’un de tes clients ou développer tes compétences. Si c’est quelque chose qui te parle et t’anime, il y a de fortes chances pour que le statut d’indépendant soit fait pour toi.

 

Pour terminer, on te conseille de prendre le temps de t’auto-évaluer sincèrement sur chacune de ces questions. Sauter le pas et entreprendre n’est jamais une décision simple, mais ça peut vraiment en valoir le coup. N’hésite pas non plus à échanger avec des freelances, la majorité d’entre eux répondra volontiers à tes questions. Et si tu veux un peu de lecture sur le sujet, tu peux consulter nos interviews de freelances ! 😄


Thème :
Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

💭 Comment savoir si on est fait pour être freelance ?

Être freelance requiert beaucoup de patience et d’organisation. Tu dois te mettre dans une posture d’entrepreneur et être capable de porter ta micro-entreprise sur tes épaules.

🤓 Comment se préparer à devenir indépendant ?

Demande-toi si tu es à l’aise avec le fait de travailler seul.e ou encore de gérer toi-même ton planning et tes clients. Fais la liste de tes points forts et n’hésite pas à rencontrer des freelances avant de te décider.

🔎 Quels sont les inconvénients du freelancing ?

Le freelancing n’est pas que liberté et indépendance, c’est aussi une vie d’efforts réguliers qui finissent par payer, de gestion de clients, de revenus irréguliers et d’administratif.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me