image [Interview Freelance] Quentin Le Blanc, créateur de contenu
Publié le : 
2/12/2021
Modifié le : 

[Interview Freelance] Quentin Le Blanc, créateur de contenu


On a rencontré Quentin, créateur de contenu en freelance, étudiant en alternance et passionné de voyages. On en a profité pour discuter d’offre de prestations, du fait de cumuler deux activités freelance et salariée, mais aussi de suivre ses envies pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Let’s go !

Hello Quentin ! Pour commencer, peux-tu nous dire en quoi consiste ton activité freelance ?

Je suis créateur de contenu. J’ai commencé en tant que vidéaste et photographe. Aujourd’hui le plus gros de mon activité reste la photo et la vidéo, mais je fais aussi des sites internet et du graphisme de temps en temps. D’ailleurs, je fais parfois appel à ma copine qui est freelance en graphisme, si je ne peux pas faire un projet seul ou que les plannings sont serrés.

Depuis quand es-tu freelance et qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer ?

Je suis freelance depuis mai 2019. J’ai toujours été passionné par la création de visuels, photo ou vidéo. Je faisais ça à droite à gauche, pour de la famille ou par le bouche-à-oreille. À force, je me suis dit qu’il fallait que je me lance en auto-entrepreneur.

J’ai toujours été entreprenant et j’aime créer des projets différents. Et j’étais aussi entouré de personnes qui faisaient déjà ça, ce qui m’a encore plus conforté dans mon choix. J’avais autour de moi des personnes indépendantes qui m’ont aidé et accompagné, et ça m’a permis de me lancer.

Tu es aussi étudiant en alternance. Comment arrives-tu à tout concilier ?

En effet je suis en alternance depuis septembre, et c’est un peu le rush cette année du coup ! Je suis chez une marque toulonnaise pour qui je gère la création de contenu et du marketing en général.

Être freelance et étudiant, ça fait beaucoup d’activités c’est vrai. J’ai toujours été quelqu’un qui ne sait pas s’arrêter. Je n’aime pas m’ennuyer, donc j’ai toujours quelque chose à faire ! La semaine, je vais bosser pour la marque chez laquelle je suis en alternance, et les soirs et weekends, je vais bosser sur mes missions de freelance.

J’ai de la chance parce que mon entreprise sait que je suis freelance à côté et ils sont pas mal arrangeants. Personnellement, je ne compte pas mes heures donc si je dois en récupérer, il n’y a aucun souci ni pour eux ni pour moi. L’important est que le travail soit fait. C’est un réel avantage et je sais que tous les freelances qui cumulent deux activités n’en ont pas la possibilité, donc je suis très reconnaissant.

Après tes études, penses-tu devenir freelance à temps plein ou tu as d’autres envies ?

Bonne question, je me la pose encore aujourd’hui ! Ce que j’aime bien, c’est de pouvoir faire un peu des deux. C’est-à-dire avoir le confort d’un contrat de travail, c’est pas négligeable tout de même, et pouvoir gérer des nouveaux projets à côté. Je n’ai pas envie de m’installer dans une sorte de routine en étant uniquement salarié.

Pour le moment, je vais continuer de gérer les deux en même temps (si bien sûr, mon entreprise veut encore de moi par la suite haha !). Et pourquoi pas créer mon entreprise un jour, mais ce n’est pas encore dans mes objectifs.

Qu’est-ce qui pourrait te freiner dans le fait de te lancer en freelance à temps plein, sans CDI en parallèle ?

Je n’ai pas vraiment de frein à vrai dire, d’où le fait que je me pose toujours des questions. J’ai encore du mal à savoir ce que j’aurai envie de faire plus tard. J’aime bien partir à l’aventure et suivre mes envies. Peut-être que je déciderai de me lancer de suite tout seul, peut-être pas !

En tout cas, je sais que j’ai le profil de quelqu’un qui préfère être libre, plutôt que de s’imposer des limites. L’avantage d’être étudiant en alternance et freelance, c’est que j’ai le temps de prendre mes marques et de voir comment ça se passe. Donc on verra !

Pour résumer, tu es vidéaste, photographe et designer. Est-ce que cette multitude de compétences est une force pour développer ton activité ?

Clairement, je pense que c’est une force. Aujourd’hui, dans les métiers de communication, c’est bien de pouvoir toucher à tout et de savoir de quoi on parle. Je ne vais pas forcément faire toutes ces prestations tout le temps. Mais si un jour je dois travailler en agence par exemple, ce sera un plus pour travailler en équipe. Et puis, un indépendant est un peu obligé de toucher à tout pour se débrouiller tout seul. Il aura forcément des bases dans pas mal de domaines pour gérer son activité.

Personnellement, j’ai suivi une formation un peu généraliste où on apprend tout, et en même temps rien. L’important, c’est d’aller chercher les bonnes infos pour se former tout seul. C’est ce qui a fait qu’aujourd’hui je me sens à l’aise de proposer toutes ces prestations, parce que je peux mettre en application ce que je connais. Mais je ne vais pas non plus partir sur des projets trop pointus. Si on me demande quelque chose que je ne maîtrise pas, je vais rediriger vers quelqu’un d’autre pour ne pénaliser ni le client, ni moi. Je sais ce qui est dans mes cordes et ce qui ne l’est pas. En freelance, il faut savoir choisir ses clients et ses projets pour que ça reste fun.

Sur Instagram, tu postes principalement des photos de voyage, c’est ce qui t’inspire le plus ?

Je fais partie des communicants qui ne communiquent pas pour eux. Sur mon compte Instagram, je poste un peu quand ça me chante, sans réelle stratégie. Et comme on dit : c’est toujours les cordonniers les moins bien chaussés ! Du coup, je ne poste pas trop de réalisations pour mes clients sur les réseaux ou mon site web. De toute façon, je ne cherche pas vraiment à démarcher, c’est un peu mon défaut.

Mais j’aime beaucoup le voyage, donc forcément c’est ce que je mets le plus sur mon compte. Idéalement, c’est sur ce type de contenu que j’aimerais me concentrer. Après, je ne veux pas que mon activité ne devienne une contrainte. Ça ne m’irait pas de ne faire que du contenu sans profiter de mon voyage !

Quels types de clients font appel à tes talents ?

Surtout les entreprises pour des interviews, des vidéos corporate ou publicitaires, etc. Je ne travaille pas beaucoup avec des particuliers parce que la démarche me plaît moins, sauf pour les mariages !

Ce qui est intéressant avec les mariages, c’est qu’on a un rapport beaucoup plus fort avec l’émotion. On photographie le plus beau jour de la vie de certaines personnes quand même. Ça me plait donc beaucoup car c’est toujours rempli de sourires et de joie, et moi j’ai besoin de ça dans mon métier.

Un projet que tu rêves de réaliser ?

Je travaille parfois avec un ami avec qui on se complète pas mal, on fait tous les deux de la vidéo et de la photo. Donc, ce qui me plairait, ce serait de faire une tournée avec un artiste ou un festival ensemble. Mais si je devais réaliser un projet tout seul, ce serait de partir en voyage avec mon sac et mon appareil photo.

Depuis quand utilises-tu Freebe et pourquoi ?

J’utilise Freebe depuis mars 2020. En fait, j’avais gagné le concours avec un an d’abonnement offert ! Je suivais le compte Instagram de Freebe.me depuis un moment parce que j’avais été parrainé par un pote freelance. Et avec le concours, j’ai continué de l’utiliser.

Mais dans tous les cas, si je n’avais pas eu cet abonnement offert, je serais quand même parti sur cet outil. Avant, j’en utilisais un autre mais Freebe.me est beaucoup plus fun et mieux pensé. Ce que j’aime bien, c’est qu’il est simple, intuitif et dans l’air du temps.

Si tu devais ne retenir qu’une fonctionnalité de Freebe, ce serait quoi ?

C’est tellement un tout que je ne sais pas ! Sinon, un truc tout bête que j’aime bien, c’est la recherche intelligente de client avec le n° SIRET. Ça te sort ensuite toutes les coordonnées du client, c’est hyper pratique.

Merci à Quentin pour ce moment d’échanges, on lui souhaite un beau parcours quelle que soit la voie qu’il suivra !
Pour le suivre ou travailler avec lui, ça se passe par ici :

Son site web
Son compte Instagram

Sa page Facebook

Son profil LinkedIn


Thème :
Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me