image Slack : comment et pourquoi l’utiliser en freelance ?
Publié le : 
1/22/2021
Modifié le : 

Slack : comment et pourquoi l’utiliser en freelance ?

l existe des tas d’outils différents dans l’écosystème des freelances et entrepreneurs. Que ce soit pour gérer tes projets, collaborer avec tes clients, piloter ton administratif et ta facturation, ta stratégie, etc. Difficile parfois de s’y retrouver et d’adopter l’outil idéal en fonction de tes habitudes de travail et objectifs.

Si tu nous suis depuis un moment, tu sais sans doute déjà que Slack fait partie de nos indispensables au quotidien. Aujourd’hui, on a donc décidé de revenir plus en détail sur cet outil hyper efficace. Au programme : les multiples utilités de Slack et ce qu’il peut t’apporter en tant qu’auto-entrepreneur

Sommaire : 

1. Slack : à quoi ça sert ?

2. Pourquoi et comment utiliser Slack en freelance ?

a. Collaborer avec tes clients et tes partenaires

b. Créer ou rejoindre une communauté de freelances

c. Centraliser tes applications et ta veille

d. Automatiser tes flux de travail avec Slack et Zapier

Slack : à quoi ça sert ?

Slack est surtout connu et utilisé pour le travail en équipe. En effet, il s’agit principalement d’un outil de collaboration à distance, pour gérer un projet à plusieurs, échanger au quotidien ou partager des documents. À l’origine créé pour remplacer les emails en entreprise, Slack s’est complété au fil du temps pour devenir une plateforme multitâche.

Le travail en équipe n’est donc plus sa seule utilité, et il est tout à fait possible de tirer parti de Slack en étant seul dans son travail au quotidien. Parmi les fonctionnalités phares de l’outil, on retrouve d’ailleurs :

·  La création de canaux de communication dédiés à un sujet, un projet, un client ou un partenaire, etc.

·  La possibilité de conserver un historique de tous les échanges ou fichiers, et de rechercher facilement une information par mots-clés ;

·  La liaison de Slack avec d’autres outils que tu utilises au quotidien pour te faciliter la tâche, automatiser des flux de travail et limiter les interfaces ;

·  Le partage des fichiers trop volumineux pour être envoyés par email, un fail trop souvent rencontré avec les messageries habituelles.

Pourquoi et comment utiliser Slack en freelance ?

Collaborer avec tes clients et tes partenaires

Si tu es freelance, il y a fort à parier que tu aies beaucoup d’informations et de fichiers à partager avec tes clients. Et chez Freebe.me, on sait que le suivi par mail peut être compliqué sur des projets complexes ou des prestations récurrentes. Pour faciliter les choses à tout le monde, autant à toi qu’à ton client, tu peux tout à fait lui proposer d’utiliser Slack dans le cadre de ton travail.

Que tu n’aies qu’un seul interlocuteur ou plusieurs contacts dans une même entreprise avec laquelle tu travailles, Slack va t’aider à tout centraliser. Des échanges avec ton client jusqu’au partage de documents, et tout sera évidemment facile à retrouver en cas de besoin.

Si tu utilises déjà certains outils pour partager ton travail de freelance à ton client, il te sera possible de les intégrer aussi à Slack. Tu pourras par exemple :

·  Simplifier la mise en place de réunions Zoom avec ton client, en lui proposant un call directement dans le canal utilisé ;

·  Associer Dropbox ou Google Drive pour recevoir des notifications sur les modifications effectuées par toi ou ton client, retrouver rapidement un document et y accorder l’accès à ton client, etc.

·  Ajouter automatiquement des cartes dans Trello depuis n’importe quelle chaîne Slack, ou y apporter des modifications sans changer d’application.

On s’arrête là mais la liste des possibilités pour faciliter tes collaborations avec tes clients ou tes partenaires pourrait être bien plus longue.

Créer ou rejoindre une communauté de freelances

Slack est aussi très efficace dans l’animation de communautés. En fonction de ton activité, tu peux avoir besoin de créer un espace d’échanges autour de tes formations, tes produits, ton podcast, etc. Ou tout simplement de rejoindre une communauté déjà existante pour bien t’entourer en tant que freelance.

Et en effet, on retrouve aujourd’hui pas mal de Slack communautaires dédiés aux entrepreneurs et freelances. En fonction de ton secteur d’activité, tu pourras rejoindre des groupes d’indépendants exerçant le même métier que toi, ou des groupes plus généralistes.

Pour te donner quelques idées, voici des Slack communautaires dans lesquels tu pourrais t’épanouir :

·  Wemind, un groupe dédié à tous les indépendants, quelle que soit leur fonction ;

·  The Cacatoès Theory, spécialisé pour les product designers ;

·  French Designer Club pour les designers comme tu l’auras compris ;

·  Fluppa UX pour les freelances spécialisés en expérience utilisateur ;

·  Crème de la Crème, ouvert uniquement à la communauté de freelances inscrits à la plateforme ;

Et si souhaites utiliser Slack pour lancer ta propre communauté, sache que l’outil s’y prête très bien. Les membres de ton groupe pourront d’ailleurs accéder aux chaînes de ton Slack sur ordinateur ou appli mobile. Tu pourras également y intégrer des applications pour automatiser certaines choses, lorsqu’un nouveau membre rejoint le groupe par exemple.

Centraliser tes applications et ta veille

Comme mentionné un peu plus haut dans cet article, Slack peut être lié à d’autres applications pour le rendre encore plus efficace. Cette centralisation de tous tes outils t’aide ainsi à gagner du temps en évitant de jongler entre plusieurs outils. Et le gros avantage de Slack, c’est qu’il est déjà compatible avec des centaines d’applications.

Tu pourras ainsi intégrer tes outils de gestion de projet ou de stockage comme Asana, Drive, Teams, OneDrive, Trello, etc. Certains outils comme Notion ont été tout récemment ajoutés à la liste mais seront sans doute améliorés à l’avenir.

Slack peut aussi être intéressant pour faire de la veille en freelance. Tu peux paramétrer ton outil pour recevoir automatiquement les notifications dans un canal dédié, voire ton flux RSS.

Tu pourras par exemple : être alerté si quelqu’un te cite sur Twitter avec Notify, recevoir des alertes personnalisées avec Google Alerts, être informé d’un nouvel inscrit à ta newsletter, obtenir tes statistiques Google Analytics en un clin d’œil, etc.

Automatiser tes flux de travail avec Slack et Zapier

Pour gagner encore plus de temps dans ton quotidien, Slack peut être complété de Zapier pour automatiser toutes tes tâches chronophages. Si tu ne le connais pas encore, Zapier est un petit outil très puissant pour créer des zaps : des instructions qui transfèrent les données d’une app à une autre pour effectuer une action.

Concrètement et sans connaissances techniques particulières, tu peux lui demander d’effectuer pour toi certaines petites tâches pour te concentrer sur l’essentiel. Par exemple : programmer des rappels récurrents, recevoir un message lorsqu’un call va bientôt commencer, être informé lorsqu’un client modifie un fichier partagé, envoyer un message Slack automatique, etc.

En bref, et comme tu l’auras compris, Slack peut être un bon outil en freelance si tu as besoin de travailler avec d’autres personnes, ou tout simplement de centraliser tes notifications quotidiennes et de piloter tes activités. Il ne te reste plus qu’à créer ton propre espace de travail !


Thème :
Les articles du même theme :
F.A.Q Freelance - Résumé de l'article

🖥 Quelles sont les fonctionnalités de Slack ?

Slack est un outil de collaboration en équipe, mais tu peux aussi l’utiliser en freelance pour communiquer avec tes clients ou centraliser tes infos.

🗂 Pourquoi utiliser Slack en tant que freelance ou indépendant ?

En freelance, Slack te permet de créer ou de rejoindre une communauté, de centraliser tes applis, de faire de la veille ou d’automatiser des tâches.

💬 Quel outil pour collaborer avec ses clients en freelance ?

Si tu as besoin de partager régulièrement des infos ou des documents avec tes clients en tant que freelance, Slack peut être l’outil qu’il te faut.

Découvre Freebe.me, l'assistant personnel des freelances
Découvre Freebe.me