Gestion
Freelance, utilise ton droit à la formation !
Freelance, utilise ton droit à la formation !

Freelance, utilise ton droit à la formation !

Être freelance demande une adaptation constante. C’est particulièrement le cas de tes compétences. Il faut sans cesse les approfondir, les actualiser et les étendre grâce à des formations.

Sais-tu qu’en tant que micro-entrepreneur, tu as droit chaque année à une belle enveloppe pour ta formation ? Il serait dommage de ne pas en profiter.


Le droit à la formation en freelance, comment ça fonctionne ?

Tous les freelances ont droit, chaque année, de demander la prise en charge par l'État d'une formation éligible. C'est le paiement de la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP) qui leur donne ce droit.


Revenons sur la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP)

Ton droit à la formation en freelance ne tombe pas du ciel.

Tous les mois ou trimestres, tu cotises en effet pour ta formation professionnelle grâce à la CFP. Cette contribution s’ajoute au montant des cotisations sociales à payer. Elle s’élève à :

  • 0,1 % de ton chiffre d’affaires si tu es en activité commerciale
  • 0,2 % de ton chiffre d’affaires si tu es en activité libérale
  • 0,3 % de ton chiffre d’affaires si tu es en activité artisanale

Attention à ne pas confondre CFP et CPF, Compte Personnel de Formation. Ce sont deux choses différentes. Le CPF fonctionne comme une « cagnotte » personnelle pour la formation des salariés et indépendants (cf infra).


Une enveloppe annuelle pour ta formation

Le paiement de la CFP te donne le droit à une enveloppe annuelle de formation. Cela signifie que l’État va financer pour tout ou partie ta formation.

Pas de panique, le montant de cette enveloppe ne correspond pas au montant versé de CFP (qui est dérisoire !). Si tu fais la démarche auprès d'un FAF, le montant varie en fonction de ton code APE et du thème de formation. Ton droit à la formation est remis à zéro tous les ans, sans report possible. Si tu passes par le CPF, tu cumules 500 € par an (montant fixe) et ta cagnotte est reportable d'une année à l'autre.

Évidemment, la formation que tu vises doit être éligible au financement au titre de la formation professionnelle ou du CPF. Il faut pour cela que le formateur ait fait les démarches nécessaires pour faire certifier sa formation.


Les conditions pour financer une formation en freelance

Payer la CFP ne suffit pas pour bénéficier d’un financement. Tu dois également remplir les conditions suivantes :

  • Ton enveloppe de formation n’est pas encore épuisée. L’enveloppe est accordée sur une base annuelle et se recharge tous les ans.
  • Tu es à jour du paiement de tes cotisations sociales, y compris de la CFP.
  • Ton chiffre d’affaires était positif sur les 12 derniers mois. Logique : si tu n’as encaissé aucun chiffre d’affaires, tu n’as pas pu cotiser. Pas de panique, il te suffit de gagner au moins 1 € sur l’année.

Tu réponds à ces conditions ? Rends-toi alors sur autoentrepreneur.urssaf.fr pour télécharger une attestation de versement de la CFP. Elle te sera indispensable dans la suite de tes démarches auprès d'un FAF.

Pour rappel, le montant qui figure sur ton attestation ne représente pas l’enveloppe à laquelle tu as droit. Pas de panique !


Comment profiter de ton droit à la formation ?

Pour profiter de ton droit annuel à la formation, tu vas devoir traiter un peu de paperasse… Une fois que l’on a déjà suivi la procédure, cela devient plus simple pour les années suivantes !

Tu peux également choisir d’utiliser ton Compte Personnel Formation (CPF) en passant par le nouveau site du gouvernement. C’est beaucoup plus simple.


1ère possibilité : Dépose une demande de prise en charge au FAF compétent

Les FAF sont tes interlocuteurs privilégiés en matière de droit à la formation en freelance. C’est à eux que tu vas adresser une demande de prise en charge. Ils peuvent également t’aider à trouver une formation éligible à un financement (elles ne le sont pas toutes, loin de là !).

Le FAF compétent dépend de la nature de ton activité :

  • Si tu es commerçant, tu relèves de l’AGEFICE
  • Si tu es en activité libérale, tu relèves du FIFPL
  • Si tu es artisan, c’est au FAFCEA que tu dois t’adresser

Tu as un doute ? Pas de panique : le FAF est indiqué sur ton attestation de versement de la CFP.

Une fois que tu as identifié le bon interlocuteur, tu dois lui envoyer une demande de prise en charge. Tu dois pour ce faire remplir un dossier, qui comprend notamment ton attestation de versement de la CFP et un devis pour la formation visée.

Selon les FAF, tu dois parfois avancer les frais. Tu seras remboursé lorsque tu présenteras l’attestation de paiement et de suivi transmise par l’organisme formateur.


2ème possibilité : Utilise ton Compte Personnel Formation (CPF)

Les salariés ont aussi droit à se former régulièrement. Depuis 2015, on parle de Compte Personnel de Formation.

Cette cagnotte se recharge en principe de 500 € par an, et se cumule au fil des années jusqu’à 5 000 €. C’est une différence notable avec le système des FAF pour les indépendants, puisque les droits expirent chaque année.

Depuis novembre 2019, les salariés peuvent consulter et utiliser très facilement leurs droits à la formation grâce au site Mon Compte Formation. Tu as directement accès à ta cagnotte, ainsi qu’à l’historique de son alimentation.

Le plus : le site est très simple et très facile d’utilisation. Tu peux directement choisir sur le catalogue la formation éligible au CPF qui t’intéresse. C’est bien plus simple que de passer par ton FAF. Par contre, moins de formations sont éligibles, mais le catalogue reste très correct.

Pourquoi est-ce que je te parle de ça ? Si tu as accumulé des droits au titre d’un précédent emploi salarié, tu peux encore les utiliser quelle que soit ta situation actuelle. Ils n’expirent pas.

Mais ce n’est pas tout ! Les entrepreneurs cumulent eux aussi des droits au CPF depuis le 1er janvier 2018. Cependant, jusqu’alors, les fonds n’étaient pas encore utilisables, ni même consultables. Ils le seront à partir du 30 avril 2020 !

Cela signifie que tu peux, pour ta formation de freelance, passer soit par un FAF, soit par le Compte Personnel de Formation. Avec toutes ces infos, tu n’as plus aucune excuse pour ne pas te former régulièrement :)

Gestion
Freelance, utilise ton droit à la formation !
Rédactrice Juridique
Maëlane Wisniewski
https://maelanewisniewski.fr/
Freelance
Rocket ton Business
https://rocket-tonbusiness.fr/
Freelance, utilise ton droit à la formation !
Articles du thème Admin
Articles du thème Gestion
Articles du thème Business
Articles du thème Lifestyle
Administratif
Merci Freebe
Business
Merci Freebe
Lifestyle
Merci Freebe