Gestion
La retraite en freelance : comment ça fonctionne ?
La retraite en freelance : comment ça fonctionne ?

La retraite en freelance : comment ça fonctionne ?

Fort heureusement, les freelances en micro-entreprise ont droit à la retraite ! Gare aux idées reçues sur le sujet.

Grâce aux cotisations sociales que tu paies tous les mois ou tous les trimestres pour ton entreprise, tu valides progressivement des trimestres retraite. Même si le régime est loin d’être aussi favorable que celui des salariés, tu auras quand même droit à un petit quelque chose en arrivant à la retraite. Petit tour d’horizon.


Le fonctionnement du régime micro-social

Tous les micro-entrepreneurs, quelle que soit leur activité, sont soumis au régime micro-social. Cette expression désigne un régime social simplifié et allégé, conçu pour simplifier la gestion administrative des entrepreneurs débutants.

Tous les mois ou trimestres, tu paies dans le cadre du régime micro-social des cotisations sociales. Leur montant varie selon la nature de ton activité.

Ces cotisations sociales servent à financer ta protection sociale. Tu es donc protégé, au même titre que les salariés… même si ton régime est moins favorable que le leur !

En tant que micro-entrepreneur, tu peux percevoir des indemnités journalières en cas de maladie, profiter de prestations maternité et paternité, obtenir des allocations familiales… ou cumuler des droits retraite !

Au gré de tes cotisations, tu valides progressivement des trimestres de retraite pour la retraite de base.


Où les freelances cotisent-ils pour leur retraite ?

Les freelances en micro-entreprise peuvent cotiser à deux caisses différentes, en fonction de la nature de leur activité :

  • Activités artisanales, commerciales, ou libérales non réglementées : Régime général de la Sécurité sociale (Cnav)
  • Professions libérales réglementées : Cipav

Pas de panique cependant, c’est l’URSSAF qui effectue lui-même ton affiliation à la Sécu ou la Cipav lors de la création de ton activité. Tu n’as pas de démarche particulière à faire.


Comment valider des trimestres retraite en micro-entreprise ?

La validation des trimestres retraite en micro-entreprise est directement liée à ton chiffre d’affaires. C’est pour cela que tu peux cotiser à la retraite en tant que micro-entrepreneur, même si tu es salarié à côté.

Pour valider des trimestres retraite en micro-entreprise, il faut chaque année réaliser des montants minimaux de chiffre d’affaires. Concrètement : si tu ne gagnes pas assez, tu ne valides rien !

Ces seuils varient en fonction de la nature de ton activité. Voici les seuils 2019 :

Les montants indiqués représentent le chiffre d’affaires annuel minimal pour valider des trimestres de retraite. Ils varient chaque année en fonction de l’évolution du SMIC.

Comment lire ce tableau ? Si tu exerces une activité libérale non réglementée (par exemple, de la rédaction web) et que tu as encaissé plus de 9 675 € en 2019, tu as validé 4 trimestres de retraite.

Attention, si tu cumules ton activité indépendante avec un emploi salarié, tu peux quand même valider des trimestres mais tu ne pourras dépasser 4 trimestres par an au total.

L’âge minimum pour partir à la retraite est de 62 ans, mais tu devras avoir cotisé suffisamment longtemps (165 trimestres). À partir de 67 ans, cette condition de durée disparaît. Tu bénéfices de la totalité de ta pension retraite, quelle que soit ta durée de cotisation. C’est ce que l’on appelle la retraite à taux plein.

Il est impossible à l'heure actuelle de calculer la retraite que tu recevras dans plusieurs décennies... C'est bien de savoir que l'on cotise, mais le montant de ta pension risque d'être peu élevé. N'hésite pas à te préparer de ton côté, en faisant par exemple des investissements financiers.

Gestion

La retraite en freelance : comment ça fonctionne ?

💰 Est-ce que je cotise à la retraite freelance ?

Tous les mois ou trimestres, tu paies dans le cadre du régime micro-social des cotisations sociales. Leur montant varie selon la nature de ton activité.

🗺 Ou est-ce que je cotise ?

Deux endroits en fonction de ton activité : Activités artisanales, commerciales, ou libérales non réglementées : Régime général de la Sécurité sociale (Cnav) alors que pour les Professions libérales réglementées : Cipav

🧞‍♂️ Comment valider des trimestres retraite en micro-entreprise ?

La validation des trimestres retraite en micro-entreprise est directement liée à ton chiffre d’affaires.
La retraite en freelance : comment ça fonctionne ?
Rédactrice Juridique
Maëlane Wisniewski
https://maelanewisniewski.fr/
Freelance
Rocket ton Business
https://rocket-tonbusiness.fr/
La retraite en freelance : comment ça fonctionne ?
Articles du thème Admin
Articles du thème Gestion
Articles du thème Business
Articles du thème Lifestyle
Administratif
Merci Freebe

Business

Merci Freebe

Lifestyle

Merci Freebe