Lifestyle
Gérer ses clients depuis l'étranger
Gérer ses clients depuis l'étranger

Gérer ses clients depuis l'étranger

Ça fait maintenant 2 ans et demi que j’ai quitté la France pour vivre à l’étranger. Après un an de voyage dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est, j’ai posé mes valises à Bali. Je suis rédactrice Web et community manager freelance. Pour moi, le défi à relever n’est pas tant la gestion des clients depuis l'étranger, que l'adaptation à un nouveau pays. Mais pour que tes clients ne soient pas trop inquiets de te savoir à l'autre bout du monde, voici les quelques conseils que je peux te donner.

🧾 L’administratif

Tu ne le sais peut-être pas, mais il est tout à fait possible et légal de créer une micro-entreprise en France quand on réside à l’étranger, en voici la preuve ;) Si, comme moi, tes clients sont basés en France, tu peux les rassurer : ça ne change absolument rien pour la facturation ou les déclarations. Assure-toi d’avoir le droit de travailler dans le pays où tu résides et le tour est joué. Comme beaucoup, l'administratif n'est pas franchement ma tasse de thé, donc passons aux aspects plus concrets de ma vie de freelance à l’étranger.

⌚ Le décalage horaire

En fonction du pays dans lequel tu te trouves, le décalage horaire peut-être plus ou moins gênant. En ce moment à Bali, il y a 6 heures de décalage avec la France et j'en ai fait un avantage. Je m'explique :

✔ Pendant que la France entière est encore sous la couette, moi je travaille ! Ça limite énormément les distractions, notifications, interruptions en tout genre et ça me rend plus productive.

✔ Dans mon métier de community manager, je suis amenée à faire de la veille. Si une info importante est publiée dans un secteur que je surveille, je peux la relayer bien avant que mon client ait ouvert un œil !

✔ Si tu ne veux pas que tes clients t'appellent au milieu de la nuit, sois très clair dès le départ en leur expliquant ta manière de fonctionner. Par exemple, je suis disponible tous les jours par mail, mais pour un appel téléphonique ou une viso, on prend rendez-vous.

💰Les imprévus liés au pays d'accueil

C'est certainement le plus difficile à anticiper, mais il faut en tenir compte. Je te donne quelques exemples de galères fréquentes à Bali .

  • La connexion Internet : dans certains pays, le réseau n'est pas toujours stable. Et franchement, quand on veut avancer sur un projet, la panne de Wifi, on s'en passerait bien, non ? Assure-toi d'avoir une solution de secours : un bon forfait 4G pour un partage de connexion en cas de problème.
  • La coupure électrique : quand ça n'est pas Internet, ça peut être une panne de courant et le résultat sera le même ! Que ce soit pour un RDV téléphonique important, une visioconférence ou l'enregistrement d'un podcast par exemple, j'assure mes arrières et je vais dans un espace de coworking. Je sais que je peux compter sur l'infrastructure technique et m'isoler.
  • Les jours fériés : en général, les jours fériés dans ton pays d'accueil ne devraient pas t'empêcher de travailler. Je dis en général car j'ai une petite anecdote à ce sujet. Je suis installée à Bali depuis bientôt 2 ans. Un pays où l'hindouisme tient une place très importante. Le nouvel an balinais est appelé Nyepi ou le jour du silence. Pendant 24 heures, il est interdit de faire du bruit, de sortir de chez soi, de faire du sport, de travailler, d'allumer la lumière... c'est une journée d'introspection et de silence. Et pour être certain que tu ne vas pas te laisser distraire, la radio et la télévision n'émettent pas, le réseau Internet et le réseau téléphonique sont coupés sur toute l'île ! Plus de liaisons en bateau, l'aéroport est fermé... Bref, c'est ce qui s'appelle être coupé du monde. Pour le coup c’est exceptionnel, mais il vaut mieux être prévenu et en informer ses clients avant.

💎 Les outils sont tes amis

Tu peux ranger ta caisse à outils, je veux parler des outils en ligne qui peuvent vraiment t'aider à gérer la relation à distance avec tes clients :

  • Trello : je n'ai pas trouvé mieux pour la gestion de projets ! C'est gratuit, intuitif et bien sûr, collaboratif.
  • Google Agenda : pour caler ses RDV clients et les partager.
  • Google Drive : idéal pour le partage de fichiers.
  • Skype, Zoom, Facetime, etc. : on ne compte plus les outils qui permettent d’échanger facilement en visioconférence.
  • Loom : très pratique pour partager ton écran avec un client ou pour enregistrer un tuto et lui envoyer.
  • Freebe : parfait pour réaliser des devis et des factures et les adresser facilement aux clients.

Pour assurer une bonne gestion de ses clients quand on est à l'étranger, le plus important, à mon sens, est de savoir s'organiser. Et d'être honnête, bien sûr. Je joue la transparence : tous mes clients sont en France et savent que je vis à l'étranger. Je fais en sorte que mon choix de vie soit le moins contraignant possible pour eux. En leur expliquant clairement ta façon de travailler, ils n'auront pas peur de bosser avec toi. En un mot : il faut savoir les rassurer. Et avec une organisation béton, tu ne devrais pas te planter. Si tu es suffisamment renseigné sur le pays dans lequel tu souhaites t'installer et qu'il est compatible avec ton activité de freelance, alors fonce !

Lifestyle

Gérer ses clients depuis l'étranger

Gérer ses clients depuis l'étranger
Community Manager
Julie Houmard
https://juliehoumard.fr/
Freelance
Julie H
https://juliehoumard.fr/
Gérer ses clients depuis l'étranger
Articles du thème Admin
Articles du thème Gestion
Articles du thème Business
Articles du thème Lifestyle
Administratif
Merci Freebe

Business

Merci Freebe

Lifestyle

Merci Freebe